Devoir de Philosophie

Himalaya

Extrait du document

Charles VESTU SVT Synthèse Term F 29/01/2021 NOTE : OBSERVATION : La Terre est âgée d’environ 4,5 milliard d’années elle est constituée de croûte océanique et de croûte continentales. Durant ce temps plusieurs évènements ont eu lieu conduisant à des changements visibles avec l’étude des structures géologiques. Parmi ces événements, il y a la disparition de la lithosphère océanique de l’océan Téthys qui séparée il y a 70 millions d’années l’Inde et l’Asie. Cette « disparition » de plaque océanique a eu lieu parce que la plaque indienne s’est rapprochée de la plaque eurasiatique au cours du temps. Ce rapprochement a conduit à une orogenèse, c’est un terme scientifique désignant l'ensemble des mécanismes de formation des montagnes, ici la création de l’Himalaya qui est devenu la limites entre ces deux plaques. Les cycles orogéniques qui se sont succédé dans l’histoire de la Terre ont laissés des traces sur les continents actuels, particulièrement visibles dans les chaînes de montagnes récentes comme l’Himalaya. Quels types de traces ont laissé les cycles orogénique dans les continents actuels ? La réponse à cette question se fera en deux parties, tout d’abord il y aura la description des évènements qui se succèdent au c...

« Lorsque deux plaques continentales se rencontrent, l’impact est puissant. Puisqu’il n’y a pas de différence dans la densité de plaques de même type, ici deux plaques continentales, on assiste alors à une collision . Les deux plaques s'écrasent l'une contre l'autre et se froissent. La croûte terrestre s'élève et s'épaissit pour former de très hautes montagnes. La formation de ces chaînes de montagnes s’appelle une orogenèse, ici en collision, mais quel sont les évènements qui se succèdent au cours de cette orogenèse ? Tout d’abord, avant qu’il y est collision entre les deux plaques continentales il y a eu un rift continental, qui se voit par le fait que la croûte continentale s’amincit par mouvement de divergence et aussi la remontée de l’asthénosphère. Ensuite il l’ouverture de l’océan (ici l’océan Téthys) pendant la phase d’accrétion. Après, il y a le début de la subduction, la lithosphère océanique plonge sous la lithosphère continentale et donc l’océan disparaît progressivement (cette phase de subduction se déroule avant la phase de collision.) Pour finir, il y a donc la phase de collision qui suite au contact des deux lithosphères continentales, provoquera des raccourcissements horizontaux, et donc des épaississements verticaux, ce qui créera donc des chaînes de montagnes. Plusieurs millions d’années après la création de ces chaînes de montagnes, il y aura la phase d’érosion, qui conduira à la disparition de ces reliefs mais, à la fin de chaque cycle, les blocs continentaux ne reviennent pas à la situation existant au début du cycle, car des masses continentales nouvellement formées, modifiées tectoniquement et érodées, sont ajoutées à la croûte continentale préexistante, ce qui entraîne sa croissance. Ces évènements constituants le cycle orogénique ont donc laissé plusieurs traces sur les continents actuels. Quelles sont ces traces ? Suite à tout ces évènement qui on conduit à la création et le disparition d’abord d’un océan et ensuite d’une chaîne de montagnes, des traces sont présentes pour nous prouver qu’il y avait bien un océan par exemple, d ans les chaînes de montagnes comme l’Himalaya, on peut observer des déformations cassantes, les failles, et des déformations souples, les plis. Ces déformations témoignent de forces de compression dues à la collision de deux lithosphères continentales (ici, l’inde et l’Eurasie). On peut également observer des traces témoignant de la présence passée d’un océan dans les roches des montagnes : fossiles marins (animaux ou végétaux), basaltes en coussins, ophiolites… La présence d’ophiolites au sein des chaînes de montagnes constituent les vestiges d’une ancienne lithosphère océanique et donc la preuve qu’il y avait un océan avant la collision des deux plaques. Un cycle orogénique est constitué de plusieurs phases : le rift continental, l’accrétion, la subduction, la collision et l’érosion. Les deux premières phases sont responsables de l’ouverture et la création d’un océan, la troisième est responsable de sa disparition, la quatrième conduit à la création d’une chaîne de montagne,et pour finir, la dernière phase va conduire à la destruction de cette chaîne de montagne. Ces différentes phases vont laisser des traces sur les continents : la présence de plis et de failles montre le fait qu’il y a eu une collision et la présence d’ophiolites, de fossiles marins… prouve qu’il y avait un océan. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles