Devoir de Philosophie

Guerre civile d'Espagne En juillet 1936, l'Espagne -- dirigée par un

Extrait du document

espagne
Guerre civile d'Espagne En juillet 1936, l'Espagne -- dirigée par un gouvernement républicain composé d'une coalition de divers groupes de droite -- plonge dans la guerre civile, après que l'élection du Front populaire ait soulevé une rébellion militaire au Maroc, rapidement généralisée aux garnisons métropolitaines. Cette guerre brutale, qui fait en trois ans près d'un million de victimes, est interprétée par la plupart des observateurs comme un conflit d'idéologies et en tant que tel, regardée comme un terrible présage de ce qui allait advenir à l'Europe, elle-même au bord de la guerre. Les nationalistes espagnols, qui craignent que le pays tombe dans le camp communiste, sont soutenus par la classe moyenne, l'Eglise et un petit parti fasciste, la Phalange. La cause républicaine est défendue par divers groupes de gauche et les classes ouvrières qui concentrent leur pouvoir au sein de petits gouvernements locaux et dans les syndicats. L'armée espagnole est remplacée par la milice ouvrière, et dans certaines régions, les usines et les fermes passent en collectivité. Mais, handicapés par leur manque d'unité politique, ils ne sont pas de taille à lutter contre les forces nationalistes unifiées sous le commandement du général Franco. Tandis que les républicains reçoivent une aide extérieure limitée à l'URSS, Franco gagne l'appui de Mussolini et d'Hitler. Les lourdes pertes civiles subies durant les bombardements aériens tels celui de Guernica, annoncent les horreurs de la Seconde Guerre mondiale. Fort de l'appui de l'Italie et de l'Allemagne, Franco vainc les républicains en avril 1939 et instaure une dictature militaire dont il prend la tête.

Liens utiles