Devoir de Philosophie

Biographie de ÉPICTÈTE.

Extrait du document

Né à Hiéropolis (Phrygie) au Ier siècle de notre ère, mort à Nicopolis (Epire).  Il fut l'esclave d'Epaphrodite, lui-même affranchi de Néron el, suivit, à Rome, les leçons de Musonius Rufus. Affranchi à la mort de son maître, il put se consacrer à la philosophie. Lorsque Domitien bannit de Rome tous les philosophes, Épictète se retira à Nicopolis, où il eut pour disciple Flavius Arrien, grâce à qui son enseignement nous a été conservé. II vécut toujours très pauvrement., On raconte qu'un jour, sou maître lui tordant la jambe, Épictète lui dit : « Tu vas la casser«, et que, lorsque la jambe fut en effet cassée, il ajouta : « Je te l'avais bien dit.« La philosophie d'Épictète est le stoïcisme, qui est devenu chez lui une morale sèche, insensible et orgueilleuse. Indifférent à tout bien qui ne dépendît pas de lui, Épictète accepte la nécessité avec fierté. « Supporte et abstiens-toi«, telle est sa règle de conduite pratique. Notre intelligence, notre volonté, notre personne dépendent de nous, les biens de la fortune n'en dépendent pas et ne doivent donc pas retenir notre attention. Pour vivre conformément à la raison, il faut vivre en accord avec la nature. Il faut éviter la passion, cette « maladie de l'âme «, qui est la source de nos erreurs. Pour être libre, heureux, tout puissant et parfait, il faut être impassible, il faut parvenir à l'ataraxie.    Œuvres principales : Entretiens ou Conversations, Manuel.

Liens utiles