Devoir de Philosophie

L'innovation de la communication dans le développement durable des ressources humaines

Extrait du document

L'innovation de la communication dans le développement durable des ressources humaines Auteur*: Jean-Luc PENOT R ésumé. L'innovation de la communication dans le développement durable des ressources humaines développe une analyse des pratiques de la communication. Partant du constat que nous ne parlons pas forcément de la même chose quand nous parlons de communication il s'agit de présenter les concepts à partir d'un axe central: l'information n'est pas de la communication. Si la communication a un grand rôle dans l'évolution des organisations, elle ne peut pas tout. En rappelant les fondements de la communication nous montrons ce que peut être l'apport de la communication au développement des ressources humaines dans les organisations. La communication n'est pas un système unique, elle correspond bien à des besoins et à des règles. Elle ne peut s'appliquer d'une manière uniforme à tous les pays, toutes les organisations et toutes les personnes. Keywords: Communication, innovation, information, logique desorganization. Jel Classification: C81, C82, L16, M5, M14, P12. Introduction Le principe de base de la communication est de produire du sens partagé. Si nous observons ce qui s'est passé cet hiver en France, il y a toujours une différence de perception entre l'opinion et les campagnes de communication. * Jean-Luc Penot, Université de Versailles Saint Quentin (France), Prof, chargé de mission formation continue. e-mail: [email protected] L'innovation de la communication dans le développement durable 47 Les médias ont montré à travers le monde une France en désordre, en grève et manifestant bruyamment. Les éléments récents de Tunisie, d'Algérie et d'Egypte montrent que les systèmes de communication les plus contrôlés ne suffisent à garantir l'immunité voire la sécurité des dirigeants. Il est intéressant d'étudier comment se constituent les formes de communication. En la matière il existe peu de comparaisons internationales tant les systèmes sont spécifiques et les situations sont particulières. Le système de communication, n'est pas une substitution ou un dédoublement du système d'information quand il existe, mais un moyen efficace de comprendre le sens de circulation de l'information et de mesurer les attentes des personnels, voire de produire de l'adhésion. Le besoin de communication s'exprime par rapport à un principe fondamental: les salariés d'une organisation, d'une entreprise en sont aussi les ambassadeurs. Il est nécessaire de comprendre que la communication ne fait pas tout, elle ne peut pas remplacer un management défaillant, en revanche l'absence de communication conduit à l'amplification des crises. La mise à niveau des concepts Les formes de la communication sont multiples. Externe ou interne, écrit ou oral, il n'y a pas un modèle unique de communication. Les stratégies de communication demandent l'adaptation des référentiels aux réalités locales et leur efficacité repose sur les principes d'une compréhension commune. La communication est devenue un outil principal de management des organisations. L'organisation taylorienne du travail n'exigeait que peu de communication. Reprenant une définition de Henry Mintzberg, une organisation est un ensemble de personnes entreprenant une action collective à la poursuite d'une action commune demandant l'engagement des individus. Le monde bouge, les organisations changent. Les nouvelles structures d'organisation sont faites de réseau, de service, de projet, de transversalité. De nouvelles thématiques de management sont apparues: changement, compétence, apprentissage des savoirs, transversalité et horizontalité, le gouvernement d'entreprise. 48 Jean-Luc PENOT L'observation des organisations conduit à des mots clés: Rationalité, Décision, Pouvoir, Leadership, Stratégie, Motivation, Culture d'entreprise, Coopération, Coordination, régulation.. Mais les questions fondamentales de la communication restent: Qui dit quoi, à qui et comment? Il n'y a pas une méthode unique de communication. La communication s'effectue toujours dans un contexte. Les façons de communiquer dépendent des lieux, des personnes et des périodes. Les théories de la communication placées dans leur contexte ont une portée explicative du pourquoi et du comment de la communication. Les fondamentaux La communication est verbale et non verbale. Les linguistes et les anthropologues montrent que la communication est omniprésente. Dans le développement humain «Le cri d'un nouveau né n'est pas un acte de communication institutionnelle, mais l'expression d'une émotion. La communication d'une mère avec son nourrisson, n'a pas besoin du langage«. Les actions de communication sont précoces et substituables: odorat, touché, voix, gestes, regards, grimace. Les psychologues constatent que l'enfant, privé de contact, connaît des troubles. Dans toutes les espèces animales on communique. La communication est auditive, tactile, sensorielle. Les comportements de communication sont programmés génétiquement, d'autres sont acquis par apprentissage. La communication est un processus d'ajustement interactif qui demande l'échange. Dans leurs travaux, les chercheurs font la distinction entre trois types de communication: - la communication animale, - la communication non verbale - la communication verbale. La communication dans le monde animal est indispensable à la survie. Par des postures de menace, de soumission, de ritualisation du combat, offrandes, il s'agit d'éviter que les conflits ne dégénèrent. La communication non verbale représente approximativement 65% du total des messages. L'innovation de la communication dans le développement durable 49 L'expression du visage, les postures du corps, situent les enjeux entre distance critique et approbation bienveillante. Les gestes de la main, les postures, le ton, la voix, révèlent le degré d'intimité, l'intérêt que l'on porte au sujet de la conversation et la volonté de poursuivre ou non l'échange. La communication non verbale peut aussi trahir celui qui parle: - La Kinésique étudie la communication par les mouvements du corps .La...

« L’innovation de la communication dans le développement durable 47 Les médias ont montré à travers le monde une France en désordre, en grève et manifestant bruyamment. Les éléments récents de Tunisie, d’Algérie et d’Egypte montrent que les systèmes de communication les plus contrôlés ne suffisent à garantir l’immunité voire la sécurité des dirigeants. Il est intéressant d’étudier comment se constituent les formes de communication. En la matière il existe peu de comparaisons internationales tant les systèmes sont spécifiques et les situations sont particulières. Le système de communication, n’est pas une substitution ou un dédoublement du système d’information quand il existe, mais un moyen efficace de comprendre le sens de circulation de l’information et de mesurer les attentes des personnels, voire de produire de l’adhésion. Le besoin de communication s’exprime par rapport à un principe fondamental: les salariés d’une organisation, d’une entreprise en sont aussi les ambassadeurs. Il est nécessaire de comprendre que la communication ne fait pas tout, elle ne peut pas remplacer un management défaillant, en revanche l’absence de communication conduit à l’amplification des crises. La mise à niveau des concepts Les formes de la communication sont multiples. Externe ou interne, écrit ou oral, il n’y a pas un modèle unique de communication. Les stratégies de communication demandent l’adaptation des référentiels aux réalités locales et leur efficacité repose sur les principes d’une compréhension commune. La communication est devenue un outil principal de management des organisations. L’organisation taylorienne du travail n’exigeait que peu de communication. Reprenant une définition de Henry Mintzberg, une organisation est un ensemble de personnes entreprenant une action collective à la poursuite d’une action commune demandant l’engagement des individus. Le monde bouge, les organisations changent. Les nouvelles structures d’organisation sont faites de réseau, de service, de projet, de transversalité. De nouvelles thématiques de management sont apparues: changement, compétence, apprentissage des savoirs, transversalité et horizontalité, le gouvernement d’entreprise. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles