Devoir de Philosophie

Pédagogie nouvelle et ancienne Synthèse construite par Sylvain sylvain.

Publié le 05/04/2015

Extrait du document

Pédagogie nouvelle et ancienne Synthèse construite par Sylvain [email protected] . La pédagogie Pédagogie : prend son essor en France avec la parution du Grand Dictionnaire de pédagogie sous la direction de Buisson (1841-1932). Les propositions de Rousseau, de Coménius ou Pestalozzi à l'origine des pédagogies nouvelles. Pédagogie + psychologie du dvlt de l'E. = références et outils fondamentaux de l'acte éducatif V V Moyen d'action + moyen de connaissance => psychopédagogie = discipline enseignée ds les EN (début XXè) Aujourd'hui, ces 2 chps n'ont tjs pas fusionné : d'1 coté , les sciences de l'éducation de l'autre, la psychologie du dvlpt Au début du siècle, la croyance ds la scientificité de la pédagogie a permis aux disciplines (psychologie, sociologie,...) de se ddvlper et aux courants pédagogiques de légitimer leur action, mais aussi de contribuer à donner des outils ou des dispositifs de formation. Education nvelle L'éducation nouvelle s'est développée en Europe c aux Etats-Unis contre « l'ordre scolaire » établi et a connu de nombreuses variantes. On rencontre pl...

« COUSINET Roger (1881-1973, France) à l’origine du travail par groupe DECROLY Ovide (1871-1932, Belgique) développe la p édagogie des centres d’intérêt, initie la méthode globale de lecture DEWEY John (1859-1952, USA) pédagogie de l’expérie nce FERRIERE Adolphe (1879-1960, Suisse) théoricien de « l’école active » : il faut partir de l’enfant tel qu’il est. FREINET Célestin (1896-1966, France) Père de l ‘A. naturel tatonnement expérimental, libre expression outils variés, méthode : vie coopérative, A. personnalisé FROBEL Friedrich (1775-1938, France) S’appuie sur la fct éducative du jeu ITARD Jean Marc Gaspard (1775-1838, France) Eduque Victor, l’E. sauvage de l’Aveyron JAMES William (1841-1910, USA) Fonde sa doctrine s ur la théorie de l’asociation des idées MONTESSORI Maria (1870-1952, Italie) recours à l’ activité spontanée Elle montre l’existence de « périodes sensibles ». Matériel concret, exercices physiques, W manuels, jardinage, leçon de silence PESTALOZZi Johann Heinrich (1746-1827, Suisse) développe l’enseignement mutuel ROGERS Carl (1902-1987, USA) initie la pédagogie no n-directive ROUSSEAU Jean-Jacques (1712-1778, Genève) Pédagogie du bonheur et de la liberté Freinet et la pédagogie institutionnelle A partir de 1920, Célestin FREINET tente de constru ire une école « populaire » basée sur la coopération et la communication entre enfants, sur la démarche expérimentale. Il souhaite rendre l’E. du peuple sujet de son éduc ation et combine techniques : imprimerie, texte libre, enquêtes, correspondance scolaire, fic hiers autocorrectifs, coopération et pratique du conseil. Ces techniques st tjrs largt diffusées et utilisées ds les écoles, adaptées au gré du M. et des technologies nvelles. Ex :la pratique du conseil, entretien collectif en classe, organisé et dirigé par les E. ds le cadre de la vie coopérative est perçu actuellement c 1 outil de régulation des phénomènes d’incivilité ou de violence. Depuis plusieurs décennies, la démarche de socialisation s’appuie sur la pratique de ce conseil. Dans cette optique, les nouveaux programme s de 2002 instaurent des débats dans les classes (30 minutes hebdomadaires) à partir du cycl e 2. En 1934, Freinet fonde sa propre école (à la suite de problèmes avec l’administration) qui sera à l’origine de la Coopérative de l’enseignement laïqu e. La pédagogie institutionnelle A la fin des années 50, : des M. de la banlieue par isienne proposent 1 reflexion sur la relat° pédagogique qui s’appuie sur les sciences humaines et W avec les psychanalistes du mvt de la psychotérapie institutionnelle. Ils apparaissent c des dissidents du mvt Freinet et en st dc exlus. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles