Devoir de Philosophie

intro sur l art doit il imiter le reel?

Extrait du document

voilà un vieux précepte que l’on trouve déjà chez Aristote. La critique de Hegel est radicale : cette idée a fait son temps et elle ne vaut que pour ceux qui n’ont pas encore réfléchi. Essayons donc de réfléchir. Que doit-on entendre par «imitation» ? La reproduction habile des objets de la nature. Ainsi voit-on le peintre poser ses pommes sur la nappe de la table et se préparer à peindre une nature morte. Ce goût pour l’imitation est naturel à l’hommeet Aristote note qu’il y prend plaisir. Les imitateurs sont légion et ils ont un franc succès sur scène ou dans les cirques .On s’émerveille et on rit. A force de bien imiter, le faux passe pour du vrai. Voilà le talon d’Achille que Platon va frapper de sa flèche. Il voyait ainsi le travail du peintre; Il s’agissait de donner une image la plus imitative d’un lit par exemple. Mais aussitôt le philosophe condamne. A quoi bon ce lit dans lequel nous ne pourrons jamais dormir. Le lit dumenuisier qui déjà est l’imitation d’un modèle est bien plus réel que l’image. Si l’artiste est habile il fait du «trompe l’oeil» Succès légendaire d’un peintre nommé Zeuxis qui sut si bien reproduire de grappes de raisin que les pigeons venaient les picorer. Mais si sa prétention est bien de faire une copie parfaite, celle-ci n’est plus une copie mais un double. En quelque sorte, la finalité interne du copiste, c’est de supplanter définitivement le modèle. 2 remarques alors s’imposent : -D’abord la prétention est exorbitante. Elle est orgueilleuse et est nécessairement vouée à l’échec, ne serait-ce qu’à cause des moyens grossiers mis en oeuvre pour réaliser l’oeuvre. De plus à quoi bon vouloir copier une nature dont on admire déjà la beauté et la perfection. Pascal s’indigne de cet artiste qui se plaît à singer Dieu dans la création. - Ensuite, en admettant que cette substitution de la copie au modèle vivant réussisse, ce qu’elle nous livre c’est l’image d’un corps mort. [à continuer]

«  la création. - Ensuite, en admettant que cette substitution de la copie au modèle vivant réussisse, ce qu'elle nous livre c'est  l'image d'un corps mort. [à continuer] »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles