Devoir de Philosophie

L'État résulte-t-il d'un compromis social ?

Voir sur l'admin

Extrait du document

Sa fonction régulatrice et organisatrice doit-elle avoir des limites et lesquelles ?La société civile peut-elle, pour l'essentiel, s'organiser d'elle-même, l'État n'intervenant tout au plus que dans quelques domaines bien précis, telle la justice ? Doit-il, selon la thèselibérale", laisser jouer la libre concurrence, le " marché" ? Ou doit-on penser que le libre jeu des intérêts divergents et contradictoires des acteurs sociaux ne peut conduire qu'à la violence, au désordre et à l'inégalité ? Selon les périodes et les lieux, les perspectives se modifient, en accord avec les diverses visions en cours de l'être humain. C'est sur le plan de l'administration du droit et de la justice que les rapports entre l'État et la société se révèlent complexes et problématiques. Cela tient sans doute à ce que ces domaines sont plus que d'autres un lieu de rencontre entre le privé et le public, le moral et le politique, la liberté et l'autorité, le particulier et le général.On considère que la loi et la justice sont des attributions essentielles de l'État, mais elles concernent des faits qui relèvent de la pratique privée, ou des conflits entre individus. II est nécessaire que l'État légifère et fasse appliquer la loi, mais en même temps, la société et l'individu doivent aussi pouvoir conserver une certaine autonomie. Nombreuses sont les possibilités de décalage entre l'État et la société.

Liens utiles