Devoir de Philosophie

L'idée de progrès est-elle un dogme ou une hypothèse ?

Extrait du document

a) Opinion qui se donne comme incontestable et qui prétend échapper à l'examen critique ou à la remise en question. b) En religion, article de foi incontestable. c) Dogmatisme : par opposition au scepticisme, doctrine qui soutient la possibilité, pour la raison humaine, d'atteindre et de démontrer des vérités assurées.* Le dogme catholique de l'Immaculée Conception, par exemple, affirme que la Vierge Marie, mère de Jésus, a été préservée du péché originel.* La philosophie critique de Kant, parce qu'elle s'interroge sur les limites de la raison humaine, s'oppose au dogmatisme métaphysique qui prétend atteindre la connaissance des choses en soi (Dieu, âme, monde). La philosophie de Condorcet, bien qu'inspirée par l'esprit des Lumières n'en conserve pas moins le dogmatisme des doctrines d'inspiration religieuse qui voient dans la providence divine la clé de l'histoire humaine. Comme les doctrines providentialistes, la conception de l'histoire de Condorcet se fonde sur une certitude préconçue, une loi générale dont se déduisent les événements singuliers de l'histoire, avec autant de certitude qu'en physique on déduit la trajectoire des planètes de la théorie de l'attraction universelle. Toutefois, s'il est vrai qu'on ne peut procéder en histoire comme on le fait en astronomie, doit-on pour autant renoncer complètement à trouver la moindre logique dans la masse chaotique des événements historiques ? Il existe, selon Kant, une autre option. Elle consiste à faire de l'idée de progrès un usage heuristique - ce terme qualifiant une idée employée comme simple hypothèse de travail afin de favoriser la découverte, par exemple dans le travail scientifique.

Liens utiles