Devoir de Philosophie

Que vaut l'opposition du travail manuel et du travail intellectuel ?

Extrait du document

travail

  Analyse du sujet

Sujet qui semble assez facile mais qui est à prendre avec beaucoup de précautions. En effet il ne s'agit pas d'un sujet classique, souvent traité dans les classes de terminales. Surtout, c'est un sujet où l'on peut facilement tomber dans le piège de donner son opinion sans argumenter. Il ne s'agit certainement pas d'une discussion banale où on est invité à donner un jugement de valeur, mais bien d'une question qui suppose le raisonnement et la remise en cause (comme tout sujet de philosophie, mais c'est ici particulièrement vrai). On serait tenté d'opposer absolument le travail intellectuel et le travail manuel, et ce malgré l'intitulé du sujet "que vaut ?". C'est en effet une opposition classique (ex. dans notre culture contemporaine où l'on distingue les cols blancs des cols bleus).

 
Développement

Il faut donc pour traiter le sujet commencer par se poser les bonnes questions. Pourquoi ce sujet ? Quelles sont les questions induites ici ? Que faut-il discuter, quels aspects du sujet faut-il mettre en avant ? Il y a dans le sujet un présupposé : il y a une opposition entre le travail manuel et le travail intellectuel.  Question : de quelle sorte d'opposition parle le sujet ? D'une opposition sur le type d'activité? D'une opposition sur la valeur, la difficulté de ces travaux ? D'une opposition sur l'intérêt ?  De plus la distinction entre travail manuel et intellectuel est-elle si facile que cela ? Il ne s'agit pas de deviner le sens du sujet. Un sujet peut très bien être interprété de différentes manières sans qu'il y ait un traitement hors-sujet et pas l'autre. D'où deux possibilité, soit on ce concentre sur un sens possible du sujet, soit on traite chacune des possibilités (en les reliant entre elles).  Après la question "que vaut ?" varie selon les interprétations possibles. Elle peut signifier également plusieurs choses mais qui tournent autour de la même question "cela a t-il un sens ? un fondement ?",  Plan possible  -1. Travail manuel et intellectuel s'opposent par leur nature Manuel : physique, qui demande un effort musculaire Intellectuel : psychique, qui demande un effort cérébral L'opposition semble nette, mais elle est en fait un peu facile. En effet existe t-il un travail manuel qui ne demande aucune réflexion ?  -2. Travail manuel et intellectuel s'opposent sur l'intérêt: peut-on dire de l'un qu'il est plus important que l'autre ? Dans l'immédiat, le travail manuel semble plus important (pour survivre). Mais sur le long terme, le travail intellectuel est indispensabe pour bien vivre. Il est à noter que dans notre société le travail intellectuel est mieux considéré. On peut s'interroger pourquoi. Cela tient de la hiérarchie, où les hommes qui font suivent les ordres de ce qui décident. Où penser doit se faire un petit nombre alors que pour faire plus on est nombreux mieux c'est. Pour autant cela veut-il dire que le travail manuel a moins de valeur ? Certainement pas. Le savoir-faire est aussi important que le savoir. De plus en donnant tout le travail manuel aux ouvriers les décideurs se rendent dépendant en ne sachant plus l'effectuer par eux-même correctement (cf dialectique du maître et de l'esclave).  -3. On comprend finalement que le travail manuel et le travail intellectuel ont besoin l'un de l'autre Bien réflechir à un problème demande d'avoir une réelle expérience. Les longues théories ne peuvent se suffire à elles-mêmes.  De plus une fois la réflexion faite il faut agir, sans quoi elle ne sert à rien. 

 

Liens utiles