Devoir de Philosophie

Que vaut l'opposition entre travail manuel et travail intellectuel ?

Publié le 09/03/2009

Extrait du document

travail

L'intelligence est originellement technicienne, elle est l'aptitude à fabriquer des outils. Il y a donc une relation intime entre l'activité technique et la réflexion théorique. - La technique exige de procéder par détours pour transformer la nature, elle témoigne de la faculté qu'a l'intelligence humaine de prendre un certain recul par rapport à la réalité. Tandis que l'animal est seulement présent à la nature, l'homme est capable de se la représenter.                     3. Une nouvelle conception du travail - Développement de la technique à la base de cette dichotomie entre travail manuel et travail intellectuel L'ouvrier qui travaille à la chaîne, effectue toujours les mêmes actions et ne voit pas le résultat de son action, puisqu'il n'a pas une représentation globale de la production. Ce qui entraîne une déshumanisation du travail, puisque l'ouvrier n'est plus considéré que comme "force de travail". - Pour Simone Weil, le travail doit être pensé comme activité qui ne sépare pas la pensée de l'action, le "travail intellectuel" et "le travail manuel". Il donne à l'homme la mesure de sa liberté dans le sens qu'il lui montre ce qu'il peut faire à la nécessité des choses. - Il faut donc créer de nouvelles valeurs positives pour le travail.

  • I) Le travail intellectuel est opposé au travail strictement manuel.

a) L'homme a tout d'abord pensé avec ses mains. b) Travailler est dégradant. c) Le travail intellectuel est gage de progrès technique.

  • II) Le travail intellectuel n'est opposé au travail manuel.

a) La dévalorisation du travail manuel est récente. b) Une activité manuelle n'est jamais dénué d'esprit et d'intelligence. c) Travail de force et force du travail.

.../...

travail

« I. L'opposition du travail manuel et du travail intellectuel est une opposition fonctionnelle qui a un sensdans le cadre de la division du travail. A / La production technique suppose la maîtrise théorique de la nature et la maîtrise pratique de la nature. Or laproduction du savoir consiste en un travail intellectuel et la fabrication des objets techniques repose en définitivesur un travail manuel. La production technique semble donc requérir une division du travail, entre le travailintellectuel et le travail manuel.B / Cette division du travail est dans l'intérêt de chacun. (cf. texte de Pierre Nicole) L'opposition de ces deux formesdu travail a donc une signification fonctionnelle, elle remplit une fonction, qui est une fonction sociale d'organisationdu travail.C / Cette division du travail en travail manuel et travail intellectuel se justifierait donc par une forme de rationalitéen finalité (cf. Max Weber) dans la mesure où il s'agit de trouver la forme d'organisation du travail la plus efficace, laplus utile. II. Cette opposition est toutefois superficielle et joue plutôt un rôle symbolique. A / Ce qui fait la spécificité du travail humain, c'est qu'il est essentiellement maîtrise de soi, de sa volonté et de sespensées, et toujours expression à la fois de ses forces physiques et intellectuelles. (cf. premier texte de Marx) onne peut donc pas concevoir une opposition nette entre un travail manuel et un travail intellectuel. Le travail manuelimplique l'intellect et la production intellectuelle du savoir implique la production manuelle d'un texte. B / Le travailn'est pas essentiellement structuré d'après des principes d'organisation rationnels. Il est avant tout structuré d'unpoint de vue symbolique (cf. exemple du travail des hommes et des femmes dans la société Guayaki : texte dePierre Clastres). L'opposition du travail manuel et du travail intellectuel a en ce sens plutôt une significationsymbolique. Elle représente les deux pôles, théorique et pratique, de la production, mais ne correspond pas à uneopposition stricte. III. L'opposition du travail manuel et du travail intellectuel a essentiellement une signification idéologique,dans laquelle elle est représentée comme une opposition de valeur, qui masque les véritables problèmesposés par le travail. A / L'opposition symbolique du travail manuel et du travail intellectuel peut être utilisée soit au profit du travailmanuel, alors conçu comme le seul et véritable travail concret, producteur de la société, soit au profit du travailintellectuel, alors conçu comme détenteur d'une suprématie et représentant un mode de vie plus accompli. Cetteopposition est utilisée pour lutter contre la domination, ou justifier une domination (cf. travail sur la notion dedomination chez Philip Pettit).B / Cette manière de se représenter le travail masque les véritables problèmes posés par le travail. Il n'y a pasd'opposition de valeur entre le travail manuel et le travail intellectuel. La distinction essentielle est celle entre letravail aliéné et le travail véritable (cf. deuxième texte de Marx). Le travail manuel et le travail intellectuel, lorsqu'ilsse manifestent sous la forme d'un travail aliéné, sont tout autant indésirables et dans la mesure où le travail manuelet le travail intellectuel constituent une forme de travail véritable, l'un n'est pas préférable à l'autre. On distingue traditionnellement le travail manuel du travail intellectuel en ayant d'ailleurs tendance, bien souvent àdévaloriser le premier au profit du second. Le travail manuel relèverait d'un exercice et d'une certaine habileté de lamain alors que le travail intellectuel serait le produit de l'intelligence et de la réflexion. Vous pouvez dès lors »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles