Devoir de Philosophie

Austral (océan) - encyclopédie.

Extrait du document

Austral (océan) - encyclopédie. nom donné à l'océan Antarctique au sud des océans Atlantique, Indien et Pacifique. C'est le plus simple des océans. Il a en effet la forme d'une bande continue, de un à deux milliers de kilomètres de large, plaquée sur le continent antarctique, de telle sorte qu'il n'y a aucun obstacle, émergé ou immergé (sauf au détroit de Drake), à la propagation zonale des vents et des courants. Océanographie physique. Les masses d'eau sont ici disposées en couronnes régulièrement concentriques. Dans la première couronne, accolée au continent, la combinaison des vents d'est et de la forte densité des eaux froides (0 o C) déclenche à la fois une plongée des eaux vers le fond de l'océan mondial et un courant de surface vers l'ouest, celui-là même qui fait lentement tourner la banquise. Après la « divergence antarctique « provoquée par la remontée des eaux froides, dites intermédiaires, vient la seconde couronne, vigoureusement pulsée vers l'est par les grands vents d'ouest. Suit alors le « front polaire antarctique «, océanique et non météorologique, ligne de cisaillement plus que de convergence. La troisième couronne est faite d'eaux subtropicales tièdes et salées, elles aussi chassées vers l'est. La « convergence subtropicale «, enfin, avec ses eaux plongeantes, limite vers le nord cet océan Austral. Dans cette zone continue, l'onde de marée, partie du sud de l'Afrique et du sud du Pacifique, se propage librement vers l'ouest. La même onde de marée ainsi que les grandes houles australes progressent tout aussi librement, mais du sud au nord, dans les grands océans méridiens, où elles se dispersent et se compliquent. Océanographie biologique. Ces mers australes, dangereuses par la violence des tempêtes et la dérive des icebergs, sont en revanche des mers nourricières. Les remontées d'eaux profondes, donc nutritives, entretiennent un plancton abondant, avec une très forte production de carbone de photosynthèse (de 200 à 400 g/m2 par an). Il en résulte une forte densité d'organismes pélagiques : les diatomées nourrissent le krill (la crevette Euphausia), lequel nourrit les baleines ; la vase des grands fonds est ici riche en tests de diatomées. La pléiade d'îles qui jalonnent l'océan Austral (Antilles du Sud, Bouvet, Crozet, Kerguelen, Macquarie, etc.), avec leur climat subantarctique légèrement froid, mais très humide, leurs toundras gorgées d'eau, n'ont guère de ressources propres, mais elles offrent des mouillages aux bateaux de pêche. Complétez votre recherche en consultant : Les corrélats Antarctique (océan) Crozet (îles) Géorgie du Sud Kerguelen (îles) océanographie - Les masses d'eau et les courants océaniques pôles - L'homme à la conquête des pôles - L'exploration de l'Antarctique pôles - Les zones ou régions polaires - Introduction pôles - Les zones ou régions polaires - La zone polaire antarctique

Liens utiles