Devoir de Philosophie

ACHOPPER (S'), (ACHOPPER, ACHOPPERS) verbe intransitif et pronominal.

Extrait du document

ACHOPPER (S'), (ACHOPPER, ACHOPPERS) verbe intransitif et pronominal.  

Heurter contre quelque chose. 

I.—  Emploi intransitif.  [Généralement suivi d'un complément de lieu introduit par à, sur] 

A.—  Rare.  Trébucher en heurtant du pied : 

Ø 1. Au-dessus de lui, Lecouvreur entendait un pas lourd achopper sur les marches de l'escalier.

EUGÈNE DABIT, L'Hôtel du Nord,  1929, page 44. 

Remarque : Sous cet emploi, très littéraire, se perçoit la locution plus commune trébucher sur (un obstacle); achopper insiste sur le heurt préalable au trébuchement. 

B.—  Au figuré. Achopper à, y achopper, achopper là..  Se heurter à une difficulté comme à un obstacle qui arrête : 

Ø 2. À la limite il y aurait le problème auquel on devine que Rivière achoppa, dont Isabelle du reste dit elle-même que ce fut sa tragédie...

CHARLES DU BOS, Journal,  août 1926, page 88. 

Ø 3. Qu'un adulte instruit, lettré même, achoppe là où il n'y a pas ombre de difficulté, c'est un phénomène d'inhibition, explicable par la terreur que des éducateurs malaisés se plaisent à entretenir autour de la fameuse règle du participe. (Lancelot).

Défense de la langue française, Le Temps.  20 octobre 1938. 

II.—  Emploi pronominal. S'achopper à. 

A.—  Rare.  Se heurter à un obstacle physique. 

—  Par métaphore : 

Ø 4. ALIKI. —  Je me suis tapé le pied à une pierre.

NADA. —  Quelle pierre?

ALIKI. —  Une pierre dans l'herbe, une pierre par terre, une pierre que je ne voyais pas, ainsi qu'une épitaphe, la voici! Elle prend par terre, examine, tourne et retourne quelque chose qui est censé être un panneau de pierre.

NADA. —  Quel nom dessus? Quoi d'écrit?

ALIKI. —  Aucun nom, mais je la reconnais. C'est cette pierre de la destinée à quoi le pied tout à coup s'achoppe. Eh oui, comme dans un miroir, il nous est commandé d'apprendre à regarder.

PAUL CLAUDEL, Le Jet de pierre,  1949, page 1305. 

B.—  Au figuré.  Se heurter à une difficulté, comme à un obstacle qui arrête : 

Ø 5. Il faut, lorsqu'on travaille, que l'idée où l'on s'achoppe vous soit unique. Il faut croire que c'est dans l'absolu que l'on travaille.

ANDRÉ GIDE, Journal,  1890, page 17. 

Ø 6. Olivier, cependant, revenait lentement à la vie. Édouard s'était assis à son chevet, près du divan. Il contemplait ce visage clos et s'achoppait à son énigme. Pourquoi? Pourquoi? On peut agir inconsidérément le soir, dans l'ivresse; mais les résolutions du petit matin portent leur plein chargement de vertu. Il renonçait à rien comprendre, en attendant le moment où Olivier pourrait enfin lui parler.

ANDRÉ GIDE, Les Faux-monnayeurs,  1925, page 1180. 

Ø 7. Je disais hier soir à Z que la difficulté à laquelle je m'achoppe pour l'instant, c'est de trouver le ton qui convient :...

CHARLES DU BOS, Journal,  octobre 1927, page 351. 

STATISTIQUES : Fréquence absolue littéraire : 33. 

Liens utiles