Devoir de Philosophie

CONCEPTIONS FONDAMENTALES DE L’HISTOIRE DE L'ART (résumé & analyse)

Extrait du document

histoire

CONCEPTIONS FONDAMENTALES DE L’HISTOIRE DE L'ART 

 

 Ouvrage de l'historien d’art. suisse Heinrich Wölfflin ( 1864-1945) , publié à Munich en 1915 ; l’auteur y étudie, dans le cadre de l’art européen, le passage du style du xvie à celui du xviie s. et de la Renaissance au Baroque. Le livre tient tout entier dans l'explication de cinq groupes de concepts ou mieux de schémas qui définissent, selon l'auteur, les caractéristiques de style les plus élémentaires et qui sont communes à chacune des deux périodes considérées. Le premier groupe est donné par l’antithèse du linéaire (du dessin ou de la plastique) et du pictural : le passage du premier au second de ces termes indique précisément la nouvelle orientation formelle de l'art baroque. Tandis que le style linéaire représente les choses selon les caractères tactiles de contour ou de surface, accentue leurs limites et les isole en les considérant comme des corps solides palpables, le style pictural tend en revanche à la pure apparence optique, à l'indéterminé, aux changeantes visions d'ensemble. A cette première antithèse fondamentale, analogue à la dichotomie tactile - optique de Riegl (L'Art décoratif romain de la basse époque), -peuvent se ramener tous les schémas suivants qui décrivent les développements de la vision; de la surface vers la profondeur (l'art classique du xvie s. ramène toutes les parties de la composition à une surface plane, tandis que le baroque accentue les superpositions) ; de la forme fermée, de la coordination et de la synthèse constructive à la forme ouverte et libre ; de l’unité classique faite de multiples parties indépendantes, bien que reliées entre elles harmoniquement, à l’unité baroque obtenue par la concentration de toutes

Liens utiles