Devoir de Philosophie

HISTOIRE DE L’ART CHEZ LES ANCIENS (résumé)

Extrait du document

histoire

C’est l’œuvre la plus importante de l’érudit et critique allemand Johann Joachim Winckelmann (1717-1768), éditée en décembre 1763 à Dresde et datée de 1764, dix ans après le voyage du grand archéologue en Italie ; c’est le résumé de toutes ses connaissances. Winckelmann, dont la

formation s’était faite sous le signe du classicisme français, s’institua le défenseur du culte de l’antiquité et exposa ses théories sous une forme impérieuse et dogmatique. Ce célèbre ouvrage se divise en trois parties : dans la première (livres I, II et III), l’auteur retrace l’histoire de l’art chez les peuples orientaux : Égyptiens, Phéniciens, Perses, Étrusques. Dans la seconde qui est la plus importante (livres IV à VIII), il trace l’histoire de l’art grec, dont il explique la supériorité par la perfection de la nature de son peuple, due à la civilisation et aux conditions climatiques exceptionnelles de l’Hellade. A ces théories déterministes, Winckelmann, qui attribue à l’art grec une valeur exemplaire pour tous les temps, allie une conception mystique de Ja Beauté : « Ce n’est que par l’étude de l’art grec », écrit-il, « que nous apprendrons à déterminer le beau » ; et il poursuit : « La Beauté est un des mystères dont nous voyons tous l’effet, que tous nous sentons, mais dont personne n’est arrivé à donner une idée précise », Plus loin : 

Liens utiles