Devoir de Philosophie

KANT ET LE PROBLÈME DE LA MÉTAPHYSIQUE, Martin Heidegger - résumé de l'oeuvre

Extrait du document

kant

KANT ET LE PROBLÈME DE LA MÉTAPHYSIQUE,  Martin Heidegger, 1889-1976.

 

L’auteur s’attache à montrer, par une interprétation rigoureuse des problèmes posés par la Critique de la raison pure* de Kant, comment celui-ci a proprement fondé la métaphysique en la soumettant à l’examen. Par delà la définition traditionnelle de la métaphysique comme «connaissance de l’étant comme tel en totalité», Kant s’oriente vers une pensée plus radicale. Avant le rapport à l’étant, il y a sa condition de possibilité: la compréhension préalable de la constitution de l’être, qui est une connaissance d’ordre ontologique. L’ontologie n’a pas pour but premier l’instauration des sciences positives. Un intérêt supérieur, transcendant, donne son sens à ce qu’on a appelé la «révolution copernicienne» en philosophie: toute connaissance n’est pas ontique (psychologique), il y a préséance de

l’ontologique, et le projet critique kantien s’inscrit dans cette perspective. Il vise à déterminer l’essence de la raison pure, à la restreindre par rapport à ce qu’elle n’est pas. Le problème de la transcendance n’aboutit pas à une théorie de la connaissance : Kant s’interroge sur la possibilité intrinsèque de l’ontologie.

Liens utiles