Devoir de Philosophie

Les Amours de Pierre de Ronsard (résumé de l'oeuvre & analyse détaillée)

Extrait du document

ronsard

• Livre 2, Amours de Marie : des pièces diverses (chanson, madrigal, élégie) figurent parmi 81 sonnets, la plupart en alexandrins. D’une inspiration et d’un style plus naturels, ils peignent des scènes d'amour pastorales, décrivant de façon réaliste la beauté de Marie et le désir de l’amant. La mort brutale de Marie est évoquée dans 13 sonnets où éclatent le désespoir et l’indignation du poète.

• Sonnets pour Hélène : 64 sonnets, une chanson et un madrigal dans un premier livre, auxquels s’ajoutent 77 sonnets, des stances et une élégie dans un second livre. Ces pièces opèrent un retour au pétrarquisme, très en vogue à la cour de la reine Margot (épouse du futur Henri IV). Multipliant les références savantes et les considérations philosophiques, arguant de son désir, du temps qui passe et de l’importance du plaisir, le poète vieillissant ne convainc pourtant pas la jeune Hélène. Dépité, il choisit la rupture. Poèmes-clés : Comme on voit sur la branche (2, IV), Mignonne (1,17), Quand vous serez bien vieille (Sonnets pour Hélène, XLIII).

Recueil de poésies lyriques publiées entre 1552 et 1556 {Amours de Cassandre, Amours de Marie), puis en 1578 (Sonnets pour Hélène).

COMPOSITION DE L'ŒUVRE

• Livre 1, Amours de Cassandre : 229 sonnets en décasyllabes imités de Pétrarque plus un court poème, deux chansons et trois élégies. Les sonnets présentent une femme aimée, inaccessible, implacable et idéalisée ; ils expriment les émotions, les souffrances de l’amant.

« • Livre 2, Amours de Marie : des pièces diverses (chanson, madrigal, élégie) figurent parmi 81 sonnets, la plupart en alexandrins. D'une inspiration et d'un sty le plus naturels, ils peignent des scènes d'amour pasto rales, décri­ vant de façon réalis te la bea uté de Marie et le désir de l' a mant. La mort b ru tale de Mar ie est évoquée dans 13 sonnets où éclat ent le désespoir et l'ind ign ation du poè te . • Sonnets pour Hélène : 64 so nnets, une chanson et un madr iga l dans un pre­ mier livre, auxquels s'a jo u tent 77 sonnets, des stances et une élégie dans un second livre. Ces pièces opèrent un retour au pétrarquisme, très en vogue à l a cour de la reine Margot (épouse du futur Henri IV). Multipliant les références savantes et les considérations philosophiques, arguant de son désir, du temps qui passe et de l'importance du plaisir, le poè te vieillis ­ sant ne conva inc pourtant pas la jeune Hélène . Dépité, il choisit la rupture. Poèmes-clés : Comme on voit sur la branche (2, IV), Mignonne (I, 17), Quand vous serez bien vieille (Sonnets pour Hélène, XLIII) . THÈ MES DOMINANTS • L'amour: thème fondateur , il donne son titre au recueil. Les clichés de la b e lle indi ffé rente e t de l'aman t transi, les antithèses de l'amo ur malheu ­ reux entren t dans les conventions d'une rhétorique amoureuse où le sen­ timent appa raî t davantage comme un prét exte poétique que comme une émotion sincère. To utefois, le s plai ntes de l'amou reux écond uit laissent p lace à la d o uleur vraie d'un désir frustré : la sensualité naturelle de Ronsard détourn e l es artif ices par des images personna l isées plus p hy­ siq ues qu'int ellectuelles. • La nature : elle sert d e déco r à l'amour et anime des tablea ux champêt res paradisiaques au milieu desquels le poète se plaît à peindre l'aimé e (p rin ­ c ipa le m e nt Marie) . Sur le plan poé tiq ue, ce thème per met à Ronsard de créer l'image d'une femme »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles