Devoir de Philosophie

l'idéal de vie humaniste: l'abbaye de thélème

Publié le 04/06/2022

Extrait du document

« 3. Une lecture déroutante qui incite le lecteur à la réflexion critique sur la vraie sagesse (enjeu didactique et humaniste) a) Vivre joyeux selon l’idéal humaniste : Pour l’oral et la dissertation : Explication 4 : L’abbaye de Thélème. Une communauté idéale et utopique. Pour l’oral et la dissertation :  Relire les chapitres consacrés à l’abbaye de Thélème. 51-58  Un groupement de texte sur l’utopie. Consignes préparatoires et protocole à suivre : 1. Connaissances à maîtriser : faire des recherches sur les notions suivantes et noter l’essentiel. o la notion d’Utopie littéraire. o Le genre du conte merveilleux. o Relire le cours d’introduction sur la vie monastique et les règles des abbayes. 2. Lecture découverte du texte pour identifier le thème : de quoi parle ce texte ? 3. Recherche du vocabulaire spécialisé et identification des notes de bas de page. (Connaissances et savoir). 4. Recherche des idées : annoter le texte de façon marginale et se servir de son brouillon. (Fond + forme : discours, texte, phrase…) se servir de la fiche méthode comment lire un texte argumentatif à la fin de toutes les recherches afin de vérifier si des éléments n’ont pas été oubliés. 5. Identifier les mouvements du texte : relecture du texte. 6. Analyse détaillée du texte à l’intérieur de chaque mouvement. Introduction de l’explication : Cet extrait que nous allons expliquer est situé à la fin du roman quand Gargantua récompense Jean des Entommeures en lui faisant don de l’abbaye de Thélème. En grec ancien, Thélème signifie le désir. Ainsi, Le thème principal de cet extrait concerne le mode de vie libre des moines de cette abbaye, car il propose une vie communautaire utopique qui repose sur la seule règle monastique du désir afin que chaque moine atteigne le bonheur sur terre. On comprend que derrière ce thème de la liberté et du désir de vivre ensemble, Rabelais se livre à une critique indirecte des règles monastiques et que cette vie communautaire idéale renverse l’ordre et les rapports sociaux de la société réelle. Sur le plan de la forme, on identifie un récit à la troisième personne au passé qui décrit de façon élogieuse mais paradoxale, le mode de vie communautaire des Thélémites, leur emploi du temps ainsi que leur portrait moral. On identifie le rire qui est ici au service d’un projet de vie idéal et qui renverse les valeurs du monde réel. On peut identifier dans ce texte quatre grands mouvements : 1-5Description d’un monde harmonieux organisé par le désir. 5-17 Explication d’une règle communautaire paradoxale « fais ce que voudras » »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles