Devoir de Philosophie

1917: L'épuisement des troupes grandit

Extrait du document

 Au début d'août 1917, une mutinerie éclate sur le navire de ligne allemand \"Prinzregent Luitpold\". La répression est terrible : deux peines de mort, ainsi que de longues peines de réclusion.

 

En avril 1917, de nombreuses mutineries secouent également l'armée française. Tous les corps d'armée protestent, au moment où une nouvelle marche au front est ordonnée. Les demandes des soldats concernent une organisation plus humaine des permissions et de meilleurs soins. Le général Pétain y mettra fin avec une terrible sévérité: de nombreux soldats sont fusillés au terme de procès iniques.

 

Au-delà du découragement, il y a une autre raison à ces

« mouvements: la dureté des combats. Lorsqu’ils sont dans l’enfer du front, les soldats ne se battent que pour leur survie. Ce n’est qu’avec le retour vers l’arrière qu’apparaît dans leurs consciences le caractère contestable de leur action, si bien que beaucoup refusent de retourner au combat. 2 »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles