Devoir de Philosophie

De la monarchie absolue de droit divin à la république

Extrait du document

« Synthèse : De la monarchie absolue de droit divin à la république A la fin du 18-ème siècle, la France (qui jusque-là) fut une monarchie absolue de droit divin deviendra une république. En effet, de nombreux évènements vont être la cause de la révolte du peuple. Il est tout de même important de détailler les raisons qui ont contribuée au déclin de la monarchie. La monarchie française était basée sur une hiérarchie stricte. En bas de l’échelle, il y avait le tiers-état ensuite le clergé suivi de la noblesse et enfin le roi, celui qui avait tous les pouvoirs. Le Tiers état représentait 97 % de la population. En premier lieux, en 1783, il eut une éruption volcanique en Islande qui aura pour conséquence un refroidissement climatique temporaire, cette catastrophe naturelle engendrera une hausse des prix du pain à cause des mauvaises récoltes de blé. Quelques années plus tard, en 1786, la France signa un traité de libre-échange avec l’Angleterre. Cet accord apportera énormément d’argent aux bourgeois étant donné qu’il vendait les produits anglais qui était beaucoup moins cher que les produits français. Malheureusement, le chômage augmenta énormément en France car de nombreuses usines fermèrent leurs portes en raison de cela. En outre en 1788, la France s’endette d’une assez grosse somme car elle avait envoyé de l’argent au insurgés américains. Ces évènements ont créé énormément de trouble dans la population étant donné que seuls les tiers états payaient les impôts. En réponse à ces troubles, Louis XVI, roi de France, convoque les états généraux qui sont les députés venant des 3 différents ordres (la noblesse, le clergé et le Tiers-Etats) afin de créer de nouveau impôts (payées par le Tiers – Etats) pour remplir les caisses de l’état .Il fera aussi la demande que des cahiers de doléance soit recueilli dans toute la France (les cahiers de doléance sont des registres dans lequel étaient consignés les souhaits et demandes des assemblées ayant la charge d'élire les députés aux Etats généraux). Les états généraux se réunissent le 5 mai 1789.Lors de cette réunion, les députés du tiers-états ont annoncé au roi leur souhait quant à rééquilibrer le nombre de votes mis à la disposition de chaque ordre étant donné que le tiers-état représente plus de 90 % de la population, il est plus logique qu’ils obtiennent plus de votes. Ensuite, le 17 juin 1789, les députés du tiers état et une partie des députés du clergé se réunissent pour créer l’Assemblée National, ce qui référence au peuple français (nation). En 1789, le 20 juin, l’Assemblée National se fait refuser l’entrée de la salle des Menus plaisirs. Les députés vont, en raison de cela, se réunir dans la salle du jeu de Paume (ancienne salle de sport). C’est làbas qu’ils prêteront tous serment de ne jamais se séparer tant qu’il n’y aura pas de constitution en France. Il est important de préciser qu’ils ne revendiquaient pas l’abolition de la monarchie, il voulait instaurer une monarchie constitutionnelle. Dans cette monarchie, le roi aura moins de libertés sur les décisions prises et donc un pouvoir plus contrôlé. Jusqu’à lors, l’Assemblée National était la seule active, dans ce début de révolution, étant donné que la plupart était des hommes lettrés et des bourgeois. Cependant, le bas peuple de Paris commença à participer à la révolution de Juillet à octobre 1789. Après cela, une foule (appelé les « sans-culotte ») prirent la Bastille (anciennement une prison), le 14 juillet 1789à Paris. Les soldats essayèrent de contrer cette »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles