Devoir de Philosophie

Despotisme éclairé

Extrait du document

  On doit à Diderot la formule paradoxale de " despotisme éclairé ". Les philosophes désignent ainsi l'idéal politique d'un roi fort qui utiliserait son pouvoir pour instituer des réformes rationnelles. De tels monarques seraient sensibles aux idées phares des Lumières - raison, loi naturelle, bonheur, progrès et liberté - et s'en inspireraient. Catherine de Russie, Frédéric le Grand (Prusse) et Joseph II (Autriche) embrassent ces idées. Ils initient des réformes visant à améliorer l'éducation, le commerce et les échanges. Chacun d'eux se trouve alors à la tête d'un État en retard de développement sur les pays européens et doit réagir vite et sensément pour le remettre à niveau. En ce sens, leurs actions politiques sont motivées par des idéaux économiques autant que philosophiques.

Liens utiles