Devoir de Philosophie

La domination romaine sur la Méditerranée antique

Extrait du document

La domination romaine sur la Méditerranée antique A) Ruptures et continuités de l’Etat Romain = la RESPUBLICA de 753 avant JC à 476 après JC 1) La plus longue République de l’Histoire (-509 ;-27)  Les Romains ont peur du retour à la monarchie => ils fondent une République oligarchique : - Théoriquement, le pouvoir appartient au peuple (populus) qui vote les lois et élit les magistrats. - Il est organisé en classes selon la richesse et l’âge de chacun. - En réalité, tous les citoyens ne sont pas égaux : le vote des classes les plus riches compte + que celui des classes les plus pauvres. - Les femmes, les esclaves et les étrangers sont exclus de la citoyenneté romaine. - Le peuple élit des magistrats pour le représenter et administrer la RES PUBLICA (« chose publique » en latin, elle désigne l’Etat Romain, quelque soit le régime politique de Rome.) - Les magistrature sont collégiales (plusieurs magistrats partagent le même pouvoir) et annuelles :les deux plus importants magistrats sont les deux consuls.  Le Sénat joue un rôle majeur : toutes les décisions sont discutées au Sénat ;En sont membres, les citoyens les plus riches et les anciens magistrats. Cette assemblée n’ a pas de pouvoir de décision mais ses avis sont presque toujours suivis. 2) La fin de la République et l’installation de l’Empire (-27 ; 476 apres JC)  Au cours du Ier siècle avant JC, les généraux victorieux lors des grandes conquêtes, soutenus par leurs légions, se disputent le pouvoir lors de guerres civiles  En –49, après sa victoire en Gaule, César l’emporte contre Pompée et pend le pouvoir à Rome.  Mais le 15 mars -44, il est assassiné par des républicains qui craignent un retour de la monarchie.  Après l’assassinat de César, son fils adoptif, Octave l’emporte contre son rival Marc-Antoine à Actium en -31.  Il s’empare ainsi seul du pouvoir. B) Rome à la conquête de la Méditerranée : la constitution d’un Empire territorial 

« C) Auguste , crée un nouveau régime politique : l’Empire  Octave, à l’issue de la guerre civile contre son rival Marc-Antoine, s’impose comme le seul maître de Rome .  Nouveau régime politique, appelé principat, dans lequel il conserve les institutions de la Res Publica tout en concentrant l’essentiel des pouvoirs entre ses mains .  Il maintient des institutions républicaines : - Le Sénat continue de siéger - Les magistrats sont toujours élus par le Peuple  Mais c’est l’Empereur qui nomme les sénateurs et désigne des candidats pour les élections. Peu à peu Auguste réussit à concentrer tous les pouvoirs entre ses mains et met progressivement en place un nouveau régime appelé ensuite Empire. III) L’Empire Romain, Romanisation et lieu de brassage des cultures et religieuses = empreintes Les empreintes romaines laissées en Méditerranée A) Pax Romana et la romanisation = empreintes romaines en Méditerranée 1) La pax romana favorise les échanges  La Pax Romana favorise le développement des voies romaines (favorisent le transport des troupes et marchandises) et nourrit l’essor commercial ;  Les échanges mettent en contact les différentes provinces mais aussi la Méditerranée avec l’Asie orientale (Inde, Chine) et l’Afrique subsaharienne ;  Des légions romaines stationnent dans les provinces les plus instables et certaines frontières sont mêmes fortifiées (limes) 2) la romanisation  Les populations de l’empire adoptent peu à peu les habitudes de vie et la culture romaine = c’est la romanisation . 3) La citoyenneté romaine offerte à tous les habitants de l’Empire etc…  En 212 après JC, l’Edit de Caracalla accorde la citoyenneté romaine à tous les habitants de l’Empire. B) L’Empereur Constantin ouvre une ère de changement 1) L’Empereur Constantin  Au III° siècle, une crise touche l’Empire et les barbares menacent les frontières et les Germains pénètrent dans l’Empire . Cette crise aboutit à la mise en place d’un partage du pouvoir entre plusieurs empereurs désignés comme « Augustes » ou « Césars ». Les soldats nomment et déposent les Empereurs à leur gré.  En 330, l’empereur Constantin (306-337) réunifie momentanément l’Empire en 324 : - Il rétablit la paix dans un empire unifié. - Il réorganise l’administration et l’armée. - et inaugure une deuxième capitale Constantinople pour pouvoir mieux protéger les frontières orientales. - en 313, Constantin permet aux chrétiens de célébrer publiquement leur culte (édit de Milan). »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles