Devoir de Philosophie

NAPOLEON BONAPARTE, SAUVEUR OU FOSSOYEUR DE LA REVOLUTION

Voir sur l'admin

Extrait du document

napoleon

DUVAL
Sandy

1g1

 
RPQ n°2 : « NAPOLEON BONAPARTE, SAUVEUR OU FOSSOYEUR DE LA REVOLUTION (9/XV/1799 – 22/VI/1815) ? »

Consigne : En traitant de la question de savoir si Napoléon Bonaparte a sauvé ou trahi la Révolution française, vous analyserez successivement premièrement la France du Directoire et le coup d’Etat du 18 brumaire, secondement un régime napoléonien sous le Consulat et l’Empire qui trahit les idéaux de la Révolution, troisièmement un régime qui renforce et diffuse certains acquis de la Révolution.

 

                Bonaparte, premier des trois consuls, s’impose très vite comme le véritable maître du pouvoir en 1799, la Constitution de l’an VIII lui donne un rôle considérable au sein du Consulat. En 1802, Bonaparte se fait proclamer consul à vie par plébiscite. Puis, en décembre 1804, il se fait sacrer empereur par le pape Pie VII. Devenu Napoléon Ier, il se comporte désormais comme un roi, organise une cour impériale et reconstitue une noblesse d’Empire (sans privilèges). Les Assemblées perdent toute importance. Il installe rapidement une forme de dictature. Napoléon est à la fois fossoyeur et sauveur de la révolution. D’une part, en effet, il met fin à l’instabilité politiquer. Alors que la Révolution a été marqué par des assemblées divisée (Constituante) et impuissante (Législative), Napoléon établit un durable et centralisé en exerçant son autorité par les préfets, par les coups de force (Directoire). Il met également fin à la guerre civile, à la violence et va réorganiser l’administration fiscale. D’autre part, il maintient la notion de citoyen établi par la Révolution, la disparition du Clergé en tant qu’ordre, la départementalisation et bien d’autres choses encore. La Révolution est caractérisée par de nouvelles formes politiques (Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen) qui proclament l’égalité de tous devant la loi, les libertés fondamentales et la souveraineté de la Nation. Le 9 novembre 1799 (ou 18 brumaire) a lieu le coup d’état du général Bonaparte et le 22 juin 1815 il abdique une seconde fois. Alors, Napoléon a-t-il sauvé ou trahi la Révolution française ? Nous allons premièrement nous allons nous intéresser à la France du directoire et à son coup d'état du 18 brumaire. Dans un second temps, nous analyserons le régime napoléonien sous le consulat et la trahison de l'empire envers les idéaux de la révolution. Enfin nous nous intéresserons en régime qui renforce et diffuse certains acquis de la Révolution.

 

            Après la mort de Robespierre, la Convention nationale était dominée par des représentants modérés, généralement originaires des plaines, appelés Thermite. Ils mettent fin à la terreur, puis votent une nouvelle constitution, donnant naissance à un nouveau régime républicain, le Directoire (1795-1799). Se méfiant du peuple, ils rétablissent le suffrage universel. Sous le Directoire, la population souffre de la hausse des prix et de l'insécurité. La souffrance grandit dans les villes, et les fournisseurs et directeurs de l'armée créent une grande richesse. Les inégalités sociales s'accroissent. L'opposition est apparue. Si certains Français veulent restaurer la monarchie, les Jacobins veulent rétablir le règne de la terreur. En 1796, l'État réprima le complot de Gracchus Babeuf pour établir une « république égalitaire ».

« Sous le Directoire , la guerre continue et la France met en œuvre une politique de conquête. Le général français Napoléon Bonaparte (Napoléon Bonaparte), en tant que chef de l'armée italienne, est devenu très populaire après avoir vaincu les Autrichiens (1796 -1797). Le gouvernement se sent alors menacé par Bonaparte. En 1798, il l'envoya en Égypte pour s'emparer du pays et couper les relations britanniques avec l'Inde, le supprimant ainsi. En 1799, lorsque le mécontentement à l'égar d du gouvernorat atteint son paroxysme, Bonaparte rentre en France presque secrètement. Avec le soutien de l'armée parisienne, il lance un coup d'État pour s'emparer du pouvoir le 9 novembre 1799 ( 18 brumaire ). En s’emparant du pouvoir, Napoléon met fin au Directoire. Il installe rapidement un régime autoritaire qui va à l’encontre des idées de liberté portées par la Révolution. Sur le continent, Napoléon poursuit la politique de conquête commencée sous le Directoire . Cependant du consulat à vie en 1802 à l'empire le 2 décembre 1804 il a installé des pouvoirs personnels qui vont à l'encontre des idéaux de 1789 . D ans la guerre de conquête du premier empire européen , s'ils ont répondu un si grand principe révolutionnaire que tout le monde était égal devant l a loi , ils ont aussi provoqué un éveil de la conscience nationale en raison de l'insupportable l'occupation française .la grande armée vit dans les pays occupés . L e peuple est obligé de payer de lourds impôts et doit fournir des soldats pour l'armée . En Esp agne la population a commencé à augmenter en 1808 et à mener une guérilla contre les occupants français . En Allemagne les soulèvements contre l'armée française sont fréquents : face à la France des intellectuelle s comme Fichte et Arndt appelle les Allemand s à s ’unir. Le r etour à une stabilité politique , une croissance économique et à la paix sont des facteurs favorisé s par le consulat qui explique la popularité du régime . Grâce à cela son projet de retour à la monarchie va être possible . En 1802 , Bonaparte se fait donc élire « consul à vie », puis « empereur des Français » en 1804 . Il prétend créer une nouvelle dynastie en recréant une noblesse , dite d’E mpire , et la Légion d'honneur récompense les soutiens du nouveau régime . Le régime napoléonien est contraire aux idéaux de liberté de la Révolution française, surtout après l’établissement de l’Empire. Mais en même temps, Napoléon renforce certains acquis de la Révolution. Napoléon renforce certains acquis de la révolution et met en place les bases d e la France moderne. Les régions annexées à l'Empire sont transformées en départements et sont régis par les lois française. Dans les Etats vassaux, Napoléon Ier exporte de grands principes révolutionnaires. Il promulgua la constitution, abolit les privilè ges, abolit le servage et parfois les droits des seigneurs. Surtout, il veut mettre en œuvre le code civil, afin de diffuser en Europe le principe d'égalité devant la loi et les règles du droit civil français. Le chef militaire de génie Bonaparte a vaincu les forces alliées contre la France en un temps record : Austerlitz (1805) a marqué l'écrasement de l'Autriche et de la Russie en un jour, et la Prusse, l'armée la plus puissante d'Europe, était à Iéna. Bonaparte, devenu Napoléon Ier, fusionne le pays vain cu avec la France ou conquiert le pays vaincu : le code civil se répand. L'armée napoléonienne a répandu les idéaux révolutionnaires d'égalité politique et de patriotisme en renversant le régime de l'armée qu'elle a écrasé. Le système métrique, »

Le document : "NAPOLEON BONAPARTE, SAUVEUR OU FOSSOYEUR DE LA REVOLUTION" compte 1238 mots. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous l’un de vos travaux scolaires grâce à notre système d’échange de ressources numériques ou achetez-le pour la somme symbolique d’un euro.

Echange
Loading...

Le paiement a été reçu avec succès, nous vous avons envoyé le document par email à .

Le paiement a été refusé, veuillez réessayer. Si l'erreur persiste, il se peut que le service de paiement soit indisponible pour le moment.

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Prévisualisation du document NAPOLEON BONAPARTE, SAUVEUR OU FOSSOYEUR DE LA REVOLUTION

Liens utiles