Devoir de Philosophie

RICHELIEU, Armand Jean du Plessis, cardinal, duc de (9 septembre 1585-4 décembre 1642) Cardinal, homme politique C'est pour que sa famille ne perde pas les revenus de l'évêché de Luçon qu'Armand Jean du Plessis entre dans les ordres.

Publié le 10/04/2015

Extrait du document

richelieu
RICHELIEU, Armand Jean du Plessis, cardinal, duc de (9 septembre 1585-4 décembre 1642) Cardinal, homme politique C'est pour que sa famille ne perde pas les revenus de l'évêché de Luçon qu'Armand Jean du Plessis entre dans les ordres. A vingt-deux ans, en 1606, il est sacré évêque. Il administre avec zèle son diocèse. En 1614 il participe aux Etats généraux. Concini l'y remarque et le nomme secrétaire d'Etat à l'Intérieur et à la Guerre. Marie de Médicis, quant à elle, fait de lui son grand aumônier. Il la suit dans son exil après l'assassinat du maréchal d'Ancre, Concini. Louis XIII le récompense d'avoir permis son rapprochement avec sa m...
richelieu

« de Suède qui combattent l’Autriche, mais l’échec des Suédois le contraint à faire entrer la France elle-même dans la guerre de Trente Ans . Après des revers, en 1636, les prises de Brisach en 1638, celle d’ Arras en 1640 , celle de Perpignan en 1642, rétablissent la puissance de la France. S’il a dû réprimer implacablement les provinces qui ont grondé parce que la guerre a imposé des contraintes financières lourdes, s’il a précisé les rôles des différents services du Conseil, s’il a ébauché un empire colonial, il lui a fallu encore créer l’ Académie française en 1635, élever la même année un nouveau collège de la Sorbonne, construire des palais pour affirmer le pouvoir absolu de l’Etat. Lorsqu’on lui présente, dans la chambre de planches que l’on a construite pour le ramener mourant à Paris, le viatique, le cardinal murmure : “ Oh ! Mon juge, condamnez-moi si j’ai eu d’autres intentions que de servir le roi et l’Etat. ” »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles