Devoir de Philosophie

Le personnage de LAGARDÈRE (Paul Féval Le Bossu)

Publié le 22/02/2012

Extrait du document

Né à Rennes en 1818, Paul Féval fut d'abord avocat avant de se lancer à partir de 1840 dans l'écriture de romans-feuilletons et de contes. Ses premiers essais publiés dans des journaux comme La Revue de Paris ne furent pas très convaincants : Le Club des Phoques (1841), Les Amours de Paris (1845) ou Le Fils du Diable (1847) lui permirent tout juste d'acquérir un petit renom. En 1848, Féval s'inspire du grand succès d'Eugène Sue, Les Mystères de Paris, pour écrire Les Mystères de Londres. C'est enfin le succès, qui ne se démentira plus. Après la peinture réaliste, Féval se tourne vers le roman historique qu'Alexandre Dumas vient de marquer notablement avec Les Trois mousquetaires (1844), Vingt ans après (1845) ou Joseph Balsamo (1849). Il écrit Le Bossu qui paraît en 1857, connaît un véritable triomphe et sera même adapté pour le théâtre. Sa production très abondante, immédiatement recueillie en volumes, provoque dans le public populaire un engouement constant : Le Poisson d'or (1863), La Première aventure de Corentin Quimper (1877)...

« LAGARDÈRE [ Pourquoi il est célèbre Héros du célèbre roman de Paul Féval Le Bossu, paru en 1857, Je chevalier de Lagardère est un escrimeur redoutable et un homme d'honneur et de parole. Il incarne l'image d'une certaine noblesse littéraire, héros de cape et d'épée compara­ ble à d' Artagnan. A la poursuite d'un noble félon, il lui lance la célèbre phrase « Si tu ne viens pas à Lagardère, Lagardère viendra à toi!» qui annonce sa vengeance et la punition du traître. [ L'histoire Henri de Lagardère vit à Paris en 1715, sous la régence de Philippe d'Orléans. Officier de l'armée royale, c'est un escri­ meur de première force, un homme habile, séduisant et prompt à s'enflammer. Une nuit, il vole au secours d'un noble attaqué par des spadassins et qui meurt entre ses bras : Je duc de Nevers. Au mourant, Lagardère jure de prendre soin de sa fille, la petite Aurore, et d'identifier Je chef des assassins, un homme masqué auquel il a laissé une cicatrice. Les années passent. La veuve de Nevers est remariée au prince de Gonzague, un familier du Régent. Mais la fortune de Nevers est bloquée, car elle doit revenir à Aurore dont on ne trouve plus trace. Pendant ce temps, à Paris, Je système des billets de banque, inventé par l'Ecossais Law, provoque une spéculation effrénée. Dans la rue Quincampoix, où se retrouvent les hommes d'affaires, un bossu prête son dos comme écritoire et prodigue des conseils avisés aux nobles à »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles