Devoir de Philosophie

A quelles conditions une activité est-elle un travail ?

Extrait du document

travail
UNE ACTIVITE - UN TRAVAIL Si la question se pose, c'est parce que le travail accompli permet d'exiger une rémunération, ce qui n'est le cas ni du jeu ni du bricolage ou de la création artistique, ni, souvent, du sport. Cependant ces activités ont malgré tout certaines caractéristiques du travail : on dit : "cela m'a demandé beaucoup de travail". On peut donc se demander si les caractéristiques du travail se limitent au rapport à la rétribution ou bien si elles dépendent du cadre social et de l'intention dans laquelle le travail est accompli. On peut d'abord remarquer que le sujet parle d'UN travail, et non DU travail, suggérant l'idée d'une activité relativement finie, limitée, qui évoque par exemple l'activité artisanale. Aussi le critère le plus évident apparaît-il être celui de la rétribution : l'artisan travaille lorsqu'il réalise des biens utiles et consommables, qui peuvent être vendus. Le travail est un moyen de gagner sa vie. En revanche on ne considèrera pas qu'il travaille lorsqu'il réalise des objets pour son propre usage, bricole ou fait son jardin. La rémunération apparaît ainsi comme un critère sûr du travail : la vie oppose le travail, nécessaire pour gagner sa vie, et toutes sortes d'autres activités non rémunérées et non nécessaires dans lesquelles les hommes, libérés du souci financier, expriment leur imagination et leur créativité. Cependant on peut remarquer : - Que ces activités elles-mêmes sont parfois "tout un travail" : un musicien "travaille" son piano, même s'il n'est pas pianiste professionnel. - Que réduire le travail à la rétribution n'est sans doute pas la seule façon de le définir : le but financier est souvent second et s'efface devant l'intérêt du travail, l'investissement personnel que celui-ci suppose, le fait de s'exprimer, voire de se réaliser dans ce qu'on fait : "le travail fait un homme autant qu'une chose".

Liens utiles