Devoir de Philosophie

analyse de texte le bonheur Kant

Extrait du document

« des fois le simple fait de le chercher peut nous mener au malheur . Donc il est plus judicieux d’attendre le bonheur que de le chercher .Cet aspect est repris dans la troisième et dernière partie. Dans cette dernière partie,kant nous montre dans les lignes 23 et 24 que pour être heureux il faut faire preuve d’omniscience c est à dire tout connaître que ça soit nos pensées , nos sentiments et toutes les expériences possibles et imaginable. D'ailleurs L ’auteur souligne dans son texte « on ne peut donc pas agir d’après des principes déterminés […] mais seulement en fonction de concepts empiriques » donc l’Homme pour trouver le bonheur doit exclusivement s’appuyer sur l’expérience et l’observation. Or ,pour tout expérimenté dans la vie il faut être omniscient.Ensuite Kant cite les « les impératifs de la prudence » qui s’appliquent à la question de la recherche des moyens pour atteindre le bonheur .Ces dernières sont perçus comme des conseils et non pas comme des ordres puisqu’il n' y a aucune règle pour être heureux.Savoir ce qui nous rend heureux relève de l’impossible.En ef fet est ce la guitare qui me rendra heureux? V oyager?la santé ? ou bien l’argent ? Il n' existe aucune règle pour être heureux car c est un concept propre à chaque individu et qui n est pas universel.Ces « impératifs de la prudence »peuvent aussi être considérés comme des actes vertueux. La vertus ne mène pas au bonheur d’après Kant mais celle ci reste nécessaire( peut être car Kant est croyant).De plus, Kant nous dit que « le bonheur est un idéal,non pas de la raison, mais de l’imagination ».En effet, chaque individu a sa propre conception du bonheur et des fois il nous est impossible de l’atteindre car cet idéal n’ est pas en adéquation avec la réalité.Par exemple ce qui peut rendre heureux certains c' est de câliner leur grand-mère qui est morte.L'imagination des individus les poussent à désirer bien plus que ce qu’ils peuvent disposer réellement.il faut donc faire le deuils du bonheur tout en étant vertueux En guise de conclusion,nous avions vu dans un premier temps que le bonheur est une notion complexe,superflus relative qui s’appuie sur l’expérience et qui reste basée sur le hasard.Ensuite on a examiné plusieurs qualités que certains désirs et on a constaté qu’en réalité elles peuvent les mener au malheur et qu’il est plus efficace d’attendre le bonheur que de le chercher . Cependant, Kant nous affirme que le bonheur est un idéal de l’imagination. Ainsi nous pouvons dire que le bonheur est difficilement accessible. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles