Devoir de Philosophie

Comment comprendre l'expression :l'erreur est humaine ?

Extrait du document

erreur
Dans l'évaluation de la responsabilité d'une personne, l'excuse peut donc jouer un rôle décisif. - la constatation : la simple observation de ce qui est, assortie d'une notation descriptive destinée à en conserver le souvenir. Je constate les dégâts causés par un accident, sans me prononcer d'emblée sur les responsabilités, ni mettre en cause la faute de tel ou tel. Le constat automobile est d'abord un simple relevé des positions respectives des véhicules au moment de l'accident. Ce constat, dès lors qu'il s'assortit d'un barème des responsabilités, permet une imputation de faute à l'un des deux, mais la simple constatation de position, destinée à établir ce qui est, reste distincte de la condamnation qui relève d'une détermination de responsabilité. - la condamnation : le jugement de valeur négative, qui après imputation de responsabilité, porte sur l'auteur de l'acte. Condamner est le contraire d'approuver. L'enjeu critique d'une distinction rigoureuse des termes. En justice, mais aussi dans le domaine de l'instruction, par exemple, il importe de ne pas confondre les termes évoqués. Constater un fait (tel objet a été volé ; un élève se trompe) ce n'est évidemment pas l'excuser (le vol est imputable à quelqu'un, qui en est donc responsable ; l'erreur relève peut-être d'un défaut d'attention, ou d'un travail insuffisant).

Liens utiles