Devoir de Philosophie

DEVIENT-ON ARTISTE EN IMITANT LES AUTRES ARTISTES ?

Extrait du document

* L'artiste véritable semble ainsi échapper à toute tentative de définition. Si on peut expliquer, par l'analyse, les conditions d'apparition d'une oeuvre, on ne peut rien dire quant au don artistique qui échappe à toute interprétation, rappelait Freud. A. L'oeuvre d'art et l'inconscient■ L'oeuvre d'art' joue en nous des scènes que nous ne savons voir ni comprendre ; elle nous émeut d'autant plus que nous ne comprenons pas pourquoi. Les processus qu'elle met en oeuvre sont inconscients : l'oeuvre d'art a précisément pour effet de solliciter l'inconscient.■ L'oeuvre est comme le jeu des enfants, création d'un monde imaginaire satisfaisant mieux que le monde réel les exigences du principe de plaisir. Comme l'enfant, l'artiste prend son jeu très au sérieux, s'y investissant tout entier. Il s'agit donc, pour la psychanalyse, de comprendre l'oeuvre d'art à la lumière de l'état d'esprit de l'artiste en création.■ L'effet de l'oeuvre est de reproduire l'émotion créatrice de l'artiste dans l'âme de celui qui contemple sa réalisation. Produisant ainsi une véritable communication des inconscients, l'art a le pouvoir de créer des archétypes de l'affectivité humaine, à l'image des Vierges de Raphaël, ou du Hamlet de Shakespeare.

« (Introduction) Un artiste est une personne créant des oeuvres d'art uniques, exceptionnelles, produit d'un talent personnel. Il estle créateur d'oeuvres n'ayant point d'imitateur car représentatif de sa pensée et de son humeur sur le moment etest doué pour lier imagination et invention produit résultant de l'improvisation. Ses réalisations ne s'opèrent passelon des règles propres à l'oeuvre mais incarnent la beauté selon des règles propres au génie de son auteur. Qu'ilsoit clair qu'apprendre ne va pas sans l'enseignement alors le fait de transmettre à quelqu'un ses savoirs de manièrequ'il les comprenne et qu'il les assimile. Ceci suppose dès-lors un concept et la détermination de ce qui est enseignéet donc appris. Or ce n'est pas le concept qui donne sa règle à l'art mais la nature par un don, une chose innée quel'on ne peut expliquer, un talent ou génie. Dès-lors, si l'art de l'artiste est le produit de la nature et un don qui estinné, alors être artiste ne peut s'apprendre par un discours théorique.Cependant, l'artiste veut par ses oeuvres nous inviter dans un autre monde, son propre monde et si l'on admetcette possibilité, nous voyons bien que n'importe qui peut-être artiste dès l'instant ou l'art est représentatif de celuiqu'il est lorsqu'il apprend à se connaître lui-même.Dès-lors, il convient donc de s'interroger si tout homme aurait une possibilité d'être artiste même à sa manière ou sile don est une caractéristique obligatoire? (Développement) (1ère partie) L'art est ce que l'on sait la représentation mais ce que l'on est capable ou difficilement capable de réaliser. L'art doit-être un plaisir, une activité agréable en soi et non pas une chose à apprendre et à travailler. Il serait plutôt sourcede découverte et ce, si l'être est doté ou non d'un certain pouvoir pour la création de la beauté par les oeuvres quiont une valeur esthétique. L'artiste doit-être libre, c'est-à-dire dépourvu de toute règle dans sa création etcependant pourvu d'un don car ce que possède l'artiste lui permet de créer des oeuvres d'art uniques qui ne peutappris en aucun cas puisqu'il est le produit d'un talent inné, personnel et intransmissible. En effet, ce n'est pas leconcept qui donne la règle mais la nature par un don, c'est-à-dire une disposition, une qualité naturelle qui ne peutêtre apprise par un discours théorique mais tout au plus par l'exemplarité des oeuvres réalisées. On apprend pas àavoir de l'imagination par la peinture par exemple, c'est on l'a ou on na l'a pas. l'oeuvre belle est une surprise pourl'artiste lui-même et celui-ci na paraît d'ailleurs pas conscient lors de la création de son oeuvre qu'elle va lui plaire etêtre qualifiée de belle. Ne sachant pas lui-même d'où lui vient cette qualité pour l'art, et l'art de l'artiste étantdépourvu de règles et de lois pour l'oeuvre, il n'y a donc pas de théorie possible à apprendre et il n'y a pas deprocessus ou de mécanisme à la réalisation de son oeuvre. Prenons par exemple une personne voulant apprendre lasculpture, on aura beau lui donner des conseils, s'il n'a pas un don ou disons s'il n'est pas doué pour cet art in n'aurani l'imagination, ni la liberté car il devra toujours suivre des conseils et ne pourra donc jamais laisser aller lesémotions sur sa sculpture. Il est utile de préciser que le don meurt avec l'artiste qui ne saurait le transmettre car ilne le produit pas. (2ème partie) Cependant, si apprendre signifie acquérir un savoir venu d'autrui pour ensuite le mettre à bien, il ne paraît paspossible d'apprendre à devenir artiste puisque ses créations le représente. Mais si ce n'est qu'une représentation denotre univers, même sans pouvoir inné, toute personne serait dans la possibilité de devenir artiste car l'artiste veutpar ses oeuvres nous inviter dans un autre monde, dans son propre monde donc chacun peut créer une oeuvrepersonnelle qui sera de l'art car représentative de soi-même. Si la création d'oeuvre nous permet de nous mettredans notre propre monde et si le contemplateur éprouve un tel plaisir à regarder l'oeuvre alors elle n'a qu'un fonctiondivertissante et n'importe qui peut être en capacité de représenter ce qui le représenterait lui-même.Notre propre construction est basée sur un vécu, des expériences, et si l'artiste invente et crée son propre monde, »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles