Devoir de Philosophie

Dissertation - Le roman de Luterbacher dénonce malgré lui une certaine Suisse toujours à l'heure, où respirer apparaît déjà comme un début d'aventure.

Extrait du document

suisse

Dissertation littéraire : Thierry Luterbacher, Evasion à perpetuité. "Le roman de Luterbacher dénonce malgé lui une certaine Suisse toujours à l'heure, où respirer apparaît déjà comme un début d'aventure". Bernadette Richard. Dès son plus jeune âge, Thierry Luterbacher, auteur du roman, Evasion à perpétuité, rêvait d'escapades, de voyages, de quitter cette Suisse, où il se sentait à l'étroit. Il ne voulait pas entrer dans le moule que lui imposait la société. C'est pourquoi, à 17 ans déjà, Thierry Luterbacher prend la route pour aller vivre et travailler dans les kibboutz, en Israël. Et cinq ans plus tard, il parcourra même le monde. Aujourd'hui, l'auteur paraît vivre une vie bien rangée dans une petite ville Suisse et "dénonce malgré lui une certaine Suisse propre en ordre, traditionnelle, toujours à l'heure, ou respirer paraît d&...

« Alexander Wegener Français Et l’auteur, lui, à travers son roman, semble s’opposer à un système trop conventionnel où les carcans enferment les gens dans une grisaille, une morosité et une triste routine. Il y fait l’éloge de celui qui a eu les moyens de braver le système et qui, par ce fait, vit une vie palpitante et passionnante, qui en vaut la peine et qui suscite l’intérêt. En conclusion, nous pouvons supposer que Monsieur Thierry Luterbacher est animé par des sentiments contradictoires. D’un côté il aime la Suisse pour le confort qu’elle apporte mais de l’autre côté, il a l’impression que la Suisse ne lui permet pas de vivre ses rêves, qu’il est limité par un cadre dicté par la société. Personnellement, je ne pense pas qu’il faille obligatoirement, tel le personnnage du roman Emile Typhon, transgresser les lois pour vivre une vie captivante. Selon moi, je crois qu’il est tout à fait imaginable d’avoir une vie exaltante lorsqu’on a un travail ou un hobby qui nous passionne. Car la passion repousse toutes les barrières, il n’y a alors plus de limites ou de carcans qui nous enferment. Au contraire, la passion nous permet d’aller au-delà et de se dépasser et ainsi gagner l’estime de soi et d’autrui. " Le bonheur et la liberté, c'est quelque chose qu'il faut gagner par ses efforts et son travail. " William Faulkner 2 »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles