Devoir de Philosophie

Dissertation sur la religion

Extrait du document

religion
                Le mot "religion" vient du latin "religare" qui signifie relier. En effet, la religion est un système de rites ou de pratiques institutionnalisées reliant les hommes à une dimension sacrée, à la transcendance. Elle s'appuie sur un ensemble de croyances permettant aux individus de découvrir à travers la foi la signification surnaturelle de leur existence dans le monde. La religion est une réponse au besoin que ressent l'homme en tant qu'être religieux de s'interroger sur le sens, la finalité de son existence finie. La religion est une part importante de la culture d'une population, c'est-à-dire l'ensemble de ses traits caractéristiques qui font son identité et la différencie des autres. Il y a donc parmi les hommes une grande diversité culturelle, et donc une grande diversité religieuse. Or, il peut être donné de voir au quotidien des religions et les hommes les pratiquant s'opposer, parfois dans la violence et les conduisant à conduire des actes immoraux. "Opposer" peut signifier placer deux choses vis à vis, face à face de façon à en faire ressortir les différences. Cela peut aussi signifier faire entrer deux choses, deux groupes en lutte, les dresser l'un contre l'autre, ce qui sous-entend une volonté de domination, une idée de hiérarchisation. Mais cette idée d'opposition n'est-elle pas contraire au sens même du mot "religion" qui prend ses racines dans le mot latin relier ? Est-ce donc vraiment envisageable d'opposer les religions ou bien faut-il les mettre côte à côte au lieu de face à face ? Nous verrons tout d'abord dans quelle mesure il est possible d'opposer les religions, puis nous verrons si leurs points communs peuvent les placer sur le même plan. Enfin nous nous demanderons s'il n'est pas dangereux d'opposer les religions.                 Nous avons vu qu'une des définitions d'"opposer" signifie mettre deux choses vis à vis pour faire ressortir leurs différences. Il est donc possible d'opposer les religions dans la mesure où elles possèdent de très nombreuses différences. Les religions sont des systèmes de rites et de pratiques institutionnalisées, et chaque religion a son système bien spécifique. La puja est par exemple un rite central et quotidien de l'hindouisme au même titre que le bénédicité chez les chrétiens. La puja consiste en une offrande de fleurs et de nourriture accompagnée de récitation de mantras en l'honneur des divinités hindous. Le bénédicité est quant à lui une prière récitée au début de chaque repas pour remercier Dieu d'avoir accordé au foyer sa subsistance. Chaque religion possède ainsi ses traditions, ses coutumes, ses rites et ses pratiques réalisées régulièrement par les fidèles. A l...

« de nourriture accompagnée de récitation de mantras en l'honneur des divinités hindous. Le bénédicité est quant à lui une prière récitée au début de chaque repas pour remercier Dieu d'avoir accordé au foyer sa subsistance. Chaque religion possède ainsi ses traditions, ses coutumes, ses rites et ses pratiques réalisées régulièrement par les fidèles. A la vue de cette multitude de différences dans les rites de chaque religion, il paraît aisé d'opposer les religions les unes aux autres.                 De plus, la religion relie l'homme au sacré, et cela passe par la sacralisation d'objets, de lieux, de temps, d'animaux, d'hommes. Le sacré suscite un sentiment de terreur, d'effroi, de confiance ou de vénération. Il investit pour chaque religion des choses différentes. Par exemple pour le Judaïsme, les lieux de cultes sacrés sont les synagogues, pour l'Islam ce sont les mosquées. Ces sacralisations sont différentes pour chaque religion. La religion est également liée au transcendant, voire au divin. L'objet de culte des pratiquants est une entité qui les dépasse, qui se situe radicalement loin et au-dessus d'eux, qui les transcende. Il existe aussi bien des religions monothéistes, qui croient en l'existence d'un seul dieu, que des religions polythéistes qui vénèrent plusieurs divinités ou des religions animistes qui croient en un esprit animant les êtres, les objets et la nature. Ainsi, le fait qu'elles tiennent pour sacré ou divin des choses différentes semblent opposer les religions.                 Enfin, les religions apportent des réponses différentes aux questions posées par les hommes. En effet, l'ensemble des croyances sur lequel s'appuie les religions diffère, et ainsi fait découvrir aux hommes de façon différente la signification de leur existence. Ainsi, le chrétien croit en l'existence d'un paradis ou d'un enfer après la mort, lieux transcendant le réel et la vie terrestre, tandis que le bouddhiste croit en la réincarnation, le fait qu'après la mort l'esprit prend un nouveau corps terrestre après la mort de son corps. La croyance suppose une adhésion à une vérité subjective, qui relève des sentiments singuliers d'un individu. Un fidèle d'une religion tient ses croyances pour vérité de même qu'un fidèle d'une autre religion tient les siennes pour vraie aussi. Ils peuvent alors s'opposer, leur vision de la vérité entrant en conflit. les religions, du fait qu'elles s'appuient sur des croyances différentes, peuvent donc être mises en vis à vis en mettant leurs différences en valeur.   »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles