Devoir de Philosophie

ECONOMIE: John Stuart Mill

Publié le 22/02/2012

Extrait du document

Philosophe et économiste anglais, né en 1806 et mort en 1873, adepte de l'utilitarisme et du libéralisme. Philosophe et économiste anglais, fils de James Mill. Il eut une influence considérable sur la pensée anglaise du XIXe siècle, non seulement en philosophie et en économie, mais également dans les domaines des sciences, de la logique et de l'éthique. Mill est né le 20 mai 1806. Son père se chargea très tôt de son éducation, lui enseignant le grec dès l'âge de 3 ans. A 17 ans, il avait terminé les cours avancés de littérature et de philosophie grecques, de chimie, de botanique, de psychologie et de droit. En 1822, Mill commença comme assistant dans l'étude de son père (India House), avant d'être promu, six ans plus tard, au poste d'expert assistant. Jusqu'en 1856, il s'occupa des relations de la société avec les Etats princiers d'Inde, et devint par la suite directeur de l'étude jusqu'à la dissolution de la société, en 1858. Ayant pris sa retraite, Mill passa quelques années à Saint Véran, près d'Avignon, avant d'entrer, en 1865, au Parlement. En 1868, n'ayant pas été réélu, il retourna en France, où il se consacra à la lecture et à l'écriture. Il mourut à Avignon, le 8 mai 1873. Mill réalisa la transition entre les aspirations à la liberté, à la raison et à la science du XVIIIe siècle, et l'empirisme et le collectivisme du XIXe siècle. En philosophie, il systématisa les doctrines utilitaristes de son père et de Jeremy Bentham, dans des oeuvres telles que L'Utilitarisme (1836), fondant la connaissance sur l'expérience humaine tout en prônant la raison. En économie politique, Mill prit fait et cause pour un système cohérent fondé sur la liberté individuelle menacée à tout moment, d'après lui, par la tyrannie sociale ou politique. Son oeuvre la plus célèbre est probablement son essai intitulé "La Liberté".

« John Stuart Mill »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles