Devoir de Philosophie

Environnementalisme : Nos comportements dépendent-ils de l’environnement?

Extrait du document

S il est possible de dire, à la fois, que nos comportements dépendent de l'environnement et qu’ils peuvent s'en affranchir, c'est parce que le mot «environnement» est ambigu. Si l'on donne à ce mot le sens que lui donne, aujourd'hui, l'écologie, on peut dire avec raison que certains comportements sont indépendants de l'environnement. En effet, les lois morales, par exemple, ou l’attitude scientifique, demeurent les mêmes, quels que soient le climat et la nature du sol. Mais si l'on revient au sens originel, où le mot

«environnement» désigne tout ce qui est autour de soi, alors il n'est plus possible de dire que le comportement ne dépend pas de l'environnement, car «se comporter», c’est toujours réagir en fonction de ce qui se passe autour de soi. De plus, toute culture étant un effort d'adaptation de l’homme au milieu et de transformation du milieu en vue de l’adapter à l’homme, rien ne peut, à strictement parler, être considéré comme indépendant de l’environnement dans lequel on se trouve.

« --l [}environnement ne détermine pas le comportement •:[·]~· Les hommes peuvent avoir des comportements différents, alors qu'ils vivent dans le même milieu. De même, on peut retrouver les mêmes comportements sous des latitudes différentes. Le comportement ne dépend donc pas de l'environnement. Si l'environnement portement , tous les constance. Toutes deux, était déterminant, hommes agiraient de en effet, se fondent sur l'homme ne la m êm e fa ço n dans la raison, qui est uni- polluerait pas les mê me s c ondition s verselle. c ertains individus (et, e nvironnementales. La vertu est malheureusement , Le «comporte- indépendante de ce ne sont pas des excep- ment» du 1 'environnement tions) salissent délibé- philosophe ou rément ce qui est propre. c omme le dit très D' autres respectent la du scientifique bien Aristote , on ne dépend pas de apprend la vertu par la •Les causes morales for- 1 'environnement pratique des actes ver- ment plus le œactèle géné- L attitude scientifique tueux, comme on ap- rai d'une nation et d6cldent plus de la qualité de son ou l'attitude philo-prend la musique par la esprit que les causes phy- saphique devant la réa- pratique d'un instrumen t. siques .• Montesquieu , lité sont des façons de Donc, être vertueux , c'est Essai sur les causes qui réagir , et donc des corn- se comporter de façon peuvent atrecter les esprits portements. Or , il est de vertueuse. Or , un tel corn- la natur e de l'attitude portement ne dépend pas propreté des lieux où ils scientifique et de l'atti-de l'environnement , car passent. Si l'environne- tude philosophiqu e de «on pe ut être honnête ment avait une influence rester ident iqu eme nt homm e partout» {Éthi- déterminante sur le corn- la m êm e en tout e cir - que à Nicomaque}. Il y a des compor tement s qui ne vari en t pas, quel que soit l'environ­ nem ent, et des compor te m ents variables dans un même environne­ ment . L e com port ement ne dépe nd don c pas de l'environne ment. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles