Devoir de Philosophie

faut-il aimer pour respecter?

Extrait du document

...

 Le respect est un sentiment et une valeur éprouvé pour autrui. Il implique de l'admiration ou de l'honneur pour
une personne. Il existe donc plusieurs formes de respect, le respect désinteressé, qui est naturel envers une
personne qu'on admire, et le respect interessé, qui est fréquent dans le cadre professionnel par exemple, que
l'on utilise pour rester poli et correct envers une personne superieure dans la hyérarchie. De plus, il existe
aussi plusieurs dégrés d'amour. On peut d'abord \"bien aimer\" quelqu'un car c'est une personne sympathique,
qu'on ne connait pas vraiment mais qu'on ne déteste pas. On peut aussi aimer quelqu'un pour ses valeurs, pour
la personne, comme un parent, un proche a qui on voue un amour important. On enfin aimer avec un amour
profond, comme dans un couple. Nous pouvons donc nous demander si le fait d'aimer quelqu'un implique
forcément un sentiment de respect, et dans le cas ou l'on n'aime pas, ou on ne connait pas une personne,
faut-il lui montrer une forme de respect? Dans une première partie, nous verrons la notion de respect envers
une personne en fonction de l'amour qu'on lui porte, pour ensuite, dans une deuxième partie, voir si le respect
est possible envers une personne que l'on n'aime pas ou que l'on ne connait pas.
 Il faut d'abord distinguer les degrés d'amour. En effet, le respect éprouvé envers un parent et un ami est
différent. Un père ou un mère est une personne a qui l'on voue un amour extremement fort (en général), ce sont
les personnes qui nous ont donné la vie et qui nous ont fait grandire. Avec cet amour se joint parfaitement un
très grand respect, un parent, c'est une personne que l'on admire, une personne sur qui on prend exemple
jusqu'à ce que l'on devienne nous même adultes. Ils nous façonnent à leur image et nous inculquent des
valeurs propres à eux. Il est alors logique que, volontairement ou non, on voue un grand respect aux
parents. On peut aussi aimer une personne dans le sens ou ses valeurs, ses oeuvres, ses actions sont bonnes
à nos yeux. Cela peut être un artiste, un sportif ou un ami. On entend souvent \"J'aime bien tel joueur de foot\"
ou \"J'aime bien tel musicien\" par exemple. Dans ce cas, on admire cette personne car ce qu'elle fait nous plait.
Il y a alors une forme de respect, on respecte le travail de cette personne, ses actions. Dans le cas d'un ami, on
peut le respecter car il est aimable, gentil, le respect permet de maintenir la relation avec cet ami car sans ce
respect, qui peut être montré à plusieurs degrés mais qui est toujours présent, on risque de perdre cet ami et
de rompre la relation avec cette personne.Dans les cas précédents, l'amour et le respect sont en général
désintéressés, en effet, il est plutôt naturel et n'implique pas une demande de retour. Cependant, on retrouve
aussi des formes de respects plus interessés, comme le respect que l'on porte à un patron dans le cadre du
travail. On le respecte dans le sens ou on reste poli et aimable, car cette personne est hyérarchiquement plus
importante.

« peut le respecter car il est aimable, gentil, le respect permet de maintenir la relation avec cet ami car sans ce respect, qui peut être montré à plusieurs degrés mais qui est toujours présent, on risque de perdre cet ami et de rompre la relation avec cette personne.Dans les cas précédents, l'amour et le respect sont en général désintéressés, en effet, il est plutôt naturel et n'implique pas une demande de retour. Cependant, on retrouve aussi des formes de respects plus interessés, comme le respect que l'on porte à un patron dans le cadre du travail. On le respecte dans le sens ou on reste poli et aimable, car cette personne est hyérarchiquement plus importante. Maintenant que nous avons vu le respect envers une personne que l'on aime ou admire, nous pouvons nous demander s'il le respect envers un inconnu ou une personne que l'on aime pas est possible. On peut déjà dire que cela varie fortement en fonction des cultures. En France, par exemple, le respect envers les personnes agées est peu présent. Les personnes agées ne sont souvent pas distinguées des autres personnes, l'âge importe en fait peu. Si l'on change de culture, en Thailande, ou en Corée du sud par exemple, l'âge est un critère de respect important. Dans ces pays là, on considère que les personnes plus âgées sont plus sâges, ont plus d'experience de vie. Il est naturel dans ces pays de montrer beaucoup plus de respect envers les personnes plus agées, inconnue ou pas. De plus, on ne peut pas dire que l'on aime ou que l'on aime pas un inconnu, car on ne connait pas la personne. Cependant, le respect montré aux inconnus dans ces deux pays (Thailande et Corée du Sud), s'effectue plus sur la forme que sur le fond. Il s'agit principallement d'actions. On retrouve le Wai en Thailande, qui consiste à lier les mains et à prononcer une forme de politesse en même temps, comme Bonjour ou Merci. La position des mains liées dépend du status social et de l'âge. On retrouve aussi en Corée du Sud le salut courbé, ou la courbure du corps sera plus ou moins importante en fonction du status social. Il est néscessaire dans ces pays de montrer du respect, au moins dans la forme, même à des inconnus, ce qui n'est pas une néscessité dans les pays occidentaux.Pour finir, le respect envers une personne que l'on n'aime pas est possible dans la mesure ou l'on reste courtois envers cette personne. Il n'est pas néscessaire de rabaisser ou d'insulter quelqu'un que l'on n'apprécit pas, même si cette situation est fréquente. On peut garder des bases de respect, comme saluer, dire merci, montrer une forme de respect, même si dans le fond ce n'est pas le sentiment qu'on éprouve. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles