Devoir de Philosophie

Faut-il ne rien aimer pour respecter ?

Extrait du document

Bien souvent, la question du respect et surtout de qui le mérite est posé. Ce qui est, en effet, logique puisque le respect est l'une des principales valeurs qui nous permet de vivre ensemble, en société. Or, faut-il aimer pour respecter ? Avant tout, qu'est ce que cette question signifie? D'après le petit Larousse, « respecter » c'est : « Traiter, considérer avec respect. Ne pas porter atteinte à quelque chose : ne pas troubler. Se comporter avec la décence qui convient. » Autrement dit, d'une manière générale, respecter une chose c'est la conserver telle qu'elle est. Et respecter une personne, c'est ne pas la déshonorer. Ensuite, « aimer » signifie : « Eprouver pour quelqu'un une profonde affection, un attachement très vif. Eprouver pour quelqu'un une inclination très vive fondée à la fois sur la tendresse et l'attirance physique. Avoir un penchant, du goût et de l'intérêt pour quelque chose. » Donc, d'une certaine façon lorsque c'est relatif à une personne, « aimer » est un sentiment ou une passion qui peut aller de la sympathie à l'affection amoureuse. Mais, quand c'est relatif à un objet, cela consiste à avoir du goût pour celui-ci, à prendre du plaisir. Enfin, « faut-il » veut tout simplement dire : « Est-il nécessaire de, est-ce à condition de ». Alors, est-il indispensable d'avoir de l'affection pour quelqu'un pour ne pas lui porter atteinte ? N'est-il pas possible de manquer de respect à quelqu'un qu'on aime, si a priori il semble difficile de respecter sans aimer? De ce fait, l'amour est-il réellement l'une des conditions du respect?

Liens utiles