Devoir de Philosophie

Faut-il avoir peur du progrès ?

Extrait du document

« De plus, le progrès ainsi que les inventions techniques ont engendré l’apparition d’addictions, de nouvelles formes de dépendances. En effet, le progrès technique étant à l’origine d’inventions technique, il créé de nouveaux pro duit qui n’existaient sous aucune forme avant et qui sont donc à l’origine de nouvelles addictions. Nous pouvons citer ici l’exemple du téléphone portable. De nos jours, cet objet est multifonctions et il nous permet de rester connecté au reste du monde, s ur les réseaux sociaux où que nous soyons. Il existe aujourd’hui une réelle maladie qui se manifeste sous forme d’addiction au téléphone portable ou plutôt de la peur de ne pas l’avoir à portée de main. Cela se nomme la nomophobie. Ce terme ainsi que cette addiction sont apparu avec l’apparition de la disponibilité de la connexion de partout. Jamais une telle maladie n’aurait été possible auparavant étant donné que nous ne pouvions pas être connecté où que nous soyons. Le téléphone devient donc une sorte de drogue pour l’individu qui ne peut plus s’en passer. Cet exemple illustre parfaitement le fait que le progrès technique est à l’origine d’addictions et donc d’effets négatifs sur la santé de l’homme. Enfin, nous pouvons terminer d’argumenter cette premièr e hypothèse en disant que le progrès technique a pour but de simplifier la vie de l’homme et de le libérer. Pour se faire, il a tendance à mécaniser énormément de choses, c’est -à-dire à donner de l’autonomie à l’homme qui n’a alors parfois plus qu’à appuye r sur un bouton pour réaliser une tache. Or, le fait que tout soit automatisé rend les fautes techniques plus probables, fautes qui peuvent être à l’origine de catastrophes plus ou moins notables. L’exemple le plus évident ici serait la catastrophe nucléai re de Fukushima, au Japon, en mars 2011 , qui s’est produite suite au tremblement de terre et au tsunami qui ont sévis dans cette région. Malgré la sécurité qu’il pouvait y av oir dans la centrale nucléaire, la catastrophe a quand même eu lieu et a fait de nombreuses victimes. Cet accident a été provoqué à cause d’un problème technique et remet donc en cause le progrès technique nucléaire et les techniciens. Nous pouvons aussi proposer ici l’exemple des OGM. Ces organismes génétiquement modifiés ont été créé pour augmenter les productions ou pour que les produits soient plus vendus, qu’ils soient meilleurs. Cette modification était donc, à l’origine, positive. Cependant, on a découvert quelques années après que ces produits étaient nocifs pour la santé et pou r les plantations. Ces deux exemples nous montrent que le progrès technique peut avoir des failles qui ne sont pas contrôlables et qui ont un impact sur l’homme. Nous avons donc vu que le progrès technique est à l’origine d’importants impacts sur l’enviro nnement, de nouvelles sortes de dépendances et de catastrophes internationales importantes. Il s’agit ici de chercher à savoir comment l’homme peut s’aider de sa peur. Faut -il avoir peur du progrès technique ? Malgré tous ces défauts, le progrès technique n’aurait -il pas des points positifs qui pourraient atténuer cette peur afin que l’homme n’arrive pas à un point où il diaboliserait ce progrès ? »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles