Devoir de Philosophie

Faut-il se demander si l'on est bon ou mauvais par nature ?

Extrait du document

Se demander si l'on est bon ou mauvais par nature revient à poser la question de savoir ce qui relève de l'inné et ce qui relève de l'acquis.

 

L'homme dépend entièrement de la culture. C'est un fait que nul ne peut contester. Cependant, on ne peut pas nier le fait que deux nourrissons recevant les mêmes soins ne vont pas réagir de la même manière. L'éducation compte pour beaucoup dans l'acquisition des notions de bien et de mal. Mais telle

personne sera naturellement portée à respecter autrui, tandis que telle autre devra contraindre sa nature pour parvenir à un même résultat. Aussi n'est-il pas complètement déplacé de se demander si notre nature nous incline plus à faire le bien, c'est-à-dire à respecter la vie qui pousse les hommes à devenir, ou si elle nous incline plus à faire le mal, c'est-à-dire nier autrui, à ignorer les liens sociaux sur lesquels reposent les progrès de l'humanité.

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles