Devoir de Philosophie

La non-violence est-elle une attitude de résistance ?

Publié le 23/02/2004

Extrait du document

VIOLENCE (lat. vis, force, violence)

Gén. Force impétueuse au propre comme au figuré. Phi. pol. Emploi illégitime ou du moins illégal de la force. L'application du droit par la force n'est pas à proprement parler une violence (on évoque ainsi la violence policière quand les forces de police bafouent le droit au lieu de le faire appliquer). L'expression de « violence légitime » semble donc paradoxale.

ATTITUDE: Synonyme d'opinion, prise de position.

La résistance passive est un moyen de s'opposer à la violence sans y répondre. Au lieu de se battre au nom de la paix et de la liberté, il s'agit de préférer la mort à la servitude. Mais, il faut être réaliste. Un pacifisme pur n'est pas une réponse adéquate à la violence. Accepter de mourir plutôt que de combattre la violence peut faire le jeu des méchants. Le pacifisme est une honteuse résignation.

« 1- La non-violence n'est pas une attitude de résistance - ·~[·]~· Ëtre non -vio lent, c'est jouer le jeu de celui qui a recours à la violence.

Ne rencontrant pas de résistance , il peut aisément atteindre ses buts.

Rien ne peut stopper la violence, sinon la violence elle-même.

Gandhi n'a pas eu de crée r des camps La violence est affaire à Hitler •..

d'extermination.

le rnoteur du L a politique de non - progrès historique La violence est résistance défendue le seul rnoyen (_' histoire repose sur par Gandhi s'est avé- de résister l'opposition de deux rée efficace face à 1 · im- à la violence forces: l'une conserva- périalisme anglais.

L.:au - triee , l'autre pro gres- rait-elle été face aux pro- siste.

La seconde finit jets hégémoniques hit · E n philosophie , l'on distingue la bonne toujours par l'emporter.

- 1 lériens? Assurément pas.

violence et la mauvaise En effet , la vie en son Hitler aurait été en chanté violence.

Toute violence ensemb le est évo lutive.

de ne trouver a u cune est bonne dès l'instant changeante.

Concernant où son but est de mettre l'humanité , cette vic- «La vio lence est , selon la un terme à la mauvaise toire passe le plus sou - formule de Marx, l'accou - violence , c'est-à-dire celle vent par la violence.

Elle cheuse de toute vieille société qui en porte une qui engend re le chaos.

est le moyen de rés is- nouvelle en son sein.• la désolation, l'injustice.

te r, puis de renverser , Friedrich Engels, Cette bonne v iolence les pouvoirs qui s'op- Théorie de la violence n'en est pas moins une posent à l'évolution violence , même si ce de l'humanit é.

résistance sur son che - qui la motive est pré- min.

Il n 'aurait pas eu cisément l'abolition à se donner la peine de la violence.

Les hommes ont toujours employé la violence pour résister à la violence.

La non-violence , d ' un point de vue pratique.

n ·est pas u ne attitu de de résistance.

i- ----------------~--------~. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles