Devoir de Philosophie

La philosophie évolue-t-elle ?

Voir sur l'admin

Extrait du document

Peut-être est-ce Platon qui a raison, lui qui dit que l\'on ne connaît que par réminiscence.

 

Selon sa théorie de la transmigration des âmes, après notre mort corporelle, l\'âme voyage en des lieux qui lui révèlent les vérités ultimes. Une fois réincarnée, elle oublie ce qu\'elle a vu. Le philosophe est celui qui peut le mieux se souvenir de ce qu’il a appris au cours de ce périple au pays des vérités absolues. Autrement dit, la philosophie ne découvrirait jamais rien, puisqu\'elle tient son savoir d\'une réminiscence. Cette thèse est

en partie vraie, en partie fausse. Vraie parce que la philosophie s\'occupe de ce qui échappe à la science. Maigres sont donc ses succès, puisqu\'elle se confronte à l\'insaisissable: l\'âme, l\'esprit, l\'essence de la vie. Toujours nomme-t-elle de différentes manières ce qui échappe à l\'explication scientifique. Fausse parce que la philosophie réellement évolue. Chaque philosophe parvient à saisir une part, aussi petite soit-elle, de cette réalité infiniment 

« La philosophie n'évolue pas Il n'y a pas plus d'évolution en philosophie qu'il n'y en a en art. La philosophie n'est qu'une manière de dire autrement ce qui, de toute façon, échappera pour longtemps encore à l'intelligence humaine. Il est impropre d'appliquer à la philosophie la notion de progrès D ans le domaine des sciences et des tech­ niques, l'on peut à juste titre parler de progrès. La machine à vapeur constitue un progrès par •Tous les philosophes réunis et travaillant depuis 3 ou 4 mille ans n'ont pas réussi à exprimer ce qu'ils dési­ raient.• Paul Valéry, Cahiers rapport à l'utilisation de la force humaine ou ani­ male. Mais l'on ne peut pas dire que la peinture de Degas constitue un progrès par rapport à celle de Rubens, ou que la philosophie de Kant vaut mieux que celle de Platon. La philosophie s'est toujours heurtée à 1 'indicible P laton invoque un «monde des essen­ ces», Descartes, des intuitions naturelles dont la valeur de vérité ne peut pas être remise en cause; Kant parle d'une connaissance a priori de l'espace et du temps, Nietzsche se réfère à des «instinctS >>. Qu 'im­ porte la manière de dire les choses. Derrière les mots, toujours les mêmes mystères: Qu 'es t-ce que la vie? Qu 'est-ce que la volonté? Qu'est-ce qui fait que l'on pense ? La philosophie sait qu'elle ne sait rien D epuis Socrate, la philosophie n'est parvenue qu'à un seul résultat: multiplier les questions et ne jamais leur donner de réponses pleinement satisfaisantes. Partant de ce constat, on ne peut pas parler de progrès. La science avance, tandis que la philosophie ne cesse de confesser son igno­ rance. La philosophie, contrairement à la science, ne peut pas prétendre accomplir de réels progrès. Confrontée à des problèmes qui la dépassent, elle ne cesse de les reposer en leur donnant des noms différents. »

Le document : "La philosophie évolue-t-elle ?" compte 895 mots. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous l’un de vos travaux scolaires grâce à notre système d’échange de ressources numériques ou achetez-le pour la somme symbolique d’un euro.

Echange
Loading...

Le paiement a été reçu avec succès, nous vous avons envoyé le document par email à .

Le paiement a été refusé, veuillez réessayer. Si l'erreur persiste, il se peut que le service de paiement soit indisponible pour le moment.

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Prévisualisation du document La philosophie évolue-t-elle ?

Liens utiles