Devoir de Philosophie

La vérité est-elle ce qui désarme les conflits ?

Voir sur l'admin

Extrait du document

Tel est le sens de l'intitulé.

* La vérité est-elle simple représentation, théorie pure et simple ou bien dynamisme spirituel? Ce à quoi l'esprit peut et doit donner son assentiment, par opposition à l'erreur ou à l'illusion, est-il du domaine de l'action efficace? Déjà certaines métaphores nous engagent dans ce champ de recherche : ne voit-on pas fréquemment dans la vérité une « lumière « ? « Je suis la vérité et la vie«, proclame le Christ dans les Évangiles. D'autre part, on parle du « triomphe de la vérité «, triomphe sur le mensonge et l'erreur. « La vérité est en marche «, dit-on. Tout nous incite donc à poser la question : la vérité est-elle une exigence axiologique et une valeur? Tel est le problème soulevé par le sujet, problème dont l'enjeu est évident,puisqu'il enveloppe l'idée d'une puissance quasi sociale ou métaphysique de la vérité.Par ailleurs, comment ne pas noter, à propos de la vérité censée désarmer (ou non) le conflit, que ce dernier est de l'ordre de l'irrationnel, alors que la vérité appartient au champ de la rationalité?

■ Mots clés


• vérité : ce qui est réellement, ce à quoi l'esprit peut et doit donner son assentiment par suite d'un rapport de conformité avec l'objet de la pensée.
Dans l'ordre moral, la vérité est la coïncidence de l'être et de la parole. Elle s'oppose au mensonge.
• désarmer : enlever ses armes à quelqu'un ; limiter ou supprimer les armements ; désamorcer ; rendre inefficace.
• conflit : combat, guerre, lutte. Opposition ou antagonisme violent qui peut être de nature diverse : politique, morale, etc.

« B. La vérité n'est pas ce qui désarme les conflits, car la violence irrationnelle est un irréductible(antithèse) Le conflit opère dans la société de manière (parfois) négative. Il joue un rôle négatif dans la contestation ou ladestruction : c'est une lutte et une action belliqueuse. Il peut donc avoir des conséquences redoutables.Or il est manifeste que la vérité ne peut être ce qui désarme les antagonismes, et ce pour une infinité de raisons :tout d'abord, la paix - l'absence de conflits - n'est jamais un état figé et harmonieux: elle est l'oeuvre de forcesdivergentes, mettant, de manière provisoire, en veilleuse, leurs impulsions belliqueuses. Donc le conflit demeurelatent dans la paix. Ce qui signifie que la vérité ne peut être ce qui désarme les conflits car le flux du vécu estcontradictoire et polémique par excellence. La réalité est dialectique, vouée aux antagonismes permanents que lavérité ne saurait adoucir. Tout conflit est suivi d'un répit (provisoire). On ne saurait considérer la paix comme unétat originel de l'humanité que la vérité permettrait de retrouver.Donc, comment la vérité pourrait-elle être ce qui désarme les conflits, puisque le conflit et la violence sont desirréductibles, des irrationnels qui tissent la vie et l'existence, et que nulle rationalité ne saurait pacifier? En réalité, laraison profonde pour laquelle la vérité ne peut être la médiation pacificatrice, c'est que le conflit, cette irrationalité,est un irréductible: il ne peut être entamé et il est inapprivoisable. L'irrationnel de laviolence dont témoigne le conflit ne peut être apprivoisé par la rationalité de la vérité. Transition Toutefois, même si le conflit n'est pas un état transitoire, même s'il est constitutif de l'existence et si la vérité nepeut que difficilement l'apprivoiser, cette antithèse nous laisse sur notre faim. La vérité n'est-elle pas une valeur,une exigence axiologique profonde qui fait sentir ses effets et sa puissance en tous temps et tous lieux? Peut-onocculter la force et la valeur du vrai? C. Le temps et l'esprit vrai peuvent partiellement désarmer les conflits (synthèse) Si le conflit est le tissu même des choses, s'il n'est point une dimension transitoire, mais un irréductible, et si,d'autre part, la vérité de l'idée est action et dynamisme, si la vérité est une valeur, comment une synthèse peut-elleêtre possible ?Cette synthèse ne peut être que partielle. La vérité, c'est la totalité et le résultat s'accomplissant dans le temps. Orla vérité, conçue comme développement, devenir, résultat, mouvement, désamorce partiellement les conflits àtravers le devenir spirituel. Ainsi, la théorie du darwinisme, liée originellement à de violents conflits Église/Sciencefinit-elle, par le temps et dans le temps, à s'imposer comme vérité : elle désarme finalement les conflits et l'Église lareconnaît officiellement. Comme puissance inscrite dans le devenir à long terme, la vérité s'impose et désarme lesconflits. De même, la théorie répudiant le géocentrisme dicte finalement sa vérité, et ce alors que Galilée, soutenantles idées coperniciennes, fut condamné par le tribunal de l'Inquisition, qui le fit abjurer. « Et pourtant, elle se meut», va s'écrier Galilée. La Terre se meut si bien que la vérité finira par désamorcer le conflit Inquisition/Église.Ainsi, l'esprit se développe très lentement et, à long terme, la vérité, en se propageant, abat l'irrationnel du conflit,du moins dans certains cas. Il faut reconnaître la force agissante de la vérité, qui peut neutraliser l'irrationnel, et luienlever provisoirement son caractère menaçant, mais sans toujours liquider la démesure, l'ubris propres aux conflits. Conclusion La vérité, cette valeur, cette réalité axiologique (nous voulons la vérité), peut attaquer l'irrationnel du conflit, et ceà travers le temps. Il y a, en effet, dans l'idée vraie, de l'être, de la puissance, de la souveraineté. Ne peut-elle pasacquérir un pouvoir surhumain de déesse ? Toutefois, bien que la vérité puisse déployer une énergie fabuleuse, ellene peut dissoudre que fragmentairement et partiellement les conflits, constitutifs de l'humanité. »

Le document : "La vérité est-elle ce qui désarme les conflits ?" compte 1623 mots. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous l’un de vos travaux scolaires grâce à notre système d’échange de ressources numériques ou achetez-le pour la somme symbolique d’un euro.

Echange
Loading...

Le paiement a été reçu avec succès, nous vous avons envoyé le document par email à .

Le paiement a été refusé, veuillez réessayer. Si l'erreur persiste, il se peut que le service de paiement soit indisponible pour le moment.

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Prévisualisation du document La vérité est-elle ce qui désarme les conflits ?

Liens utiles