Devoir de Philosophie

La violence peut-elle être légitime ?

Extrait du document

L'idée de résistance passive, défendue par Gandhi, est à la fois fondée et irréaliste. Elle est fondée, parce qu'il est vrai que la violence appelle toujours la violence. En ce sens, il faut la condamner. On ne résout pas un problème en usant de moyens (violents) qui ne font que le déplacer. D'un autre côté, ce n'est pas en condamnant la violence que j'empêcherai un dictateur fou de réaliser ses buts. Bien au contraire, je lui faciliterai la tâche. Si, en principe, la violence doit être toujours condamnée, dans les faits,

il s'agit de déterminer, en raison, quand il devient absolument nécessaire d'y avoir recours. Il est nécessaire d'y faire appel lorsqu'il s'agit de défendre ces valeurs capitales que sont la justice, le respect d'autrui; valeurs sans lesquelles toute communauté humaine finit tôt ou tard pas dégénérer, puis disparaître. L'homme, animé par un instinct de vie, étant un animal social, doit lutter contre la violence, dès l'instant où elle en vient à ruiner ce qui fait de lui un être humain.

« La violence n'est pas toujours condamnable •U·H• Sans faire de la violence une fatalité contre laquelle l'homme ne peut rien, il faut cependant se rendre à l'évidence: la violence, en bien des cas, est le seul moyen permettant de rétablir la justice. Il existe que de renoncer à leurs yeux de Georges Sorel, une bonne irrationnelles ambitions. une dimension éthique. et une mauvaise Contre elles, il n'existe violence qu'une arme: la vio- Seule la violence F âcheusement irréa- lence. peut mettre liste est l'esprit qui un terme La raison n'est pas à la violence pense que les hommes toute-puissante sont tous également bons La fin d' un conflit, dit s' il est vrai que la Karl von Clause- •Ce n'est pas la violence raison finit tou - witz (De La Guerr e), qui restaure, mais la vio- jours pas l'e mporter , ses dépend, la plupart du lence qui ruine qu'il faut victoires sont générale- temps , de la violence condamner.» Nicolas Machiavel, ment différées . Ici et elle-même. C 'es t seule- Discours sur la première maintenant , elle ne peut ment lorsqu ' une armée décade de Tite-Live rien contre celui qui a déploie une violence telle recours à la violence que son adversaire ne et sages. Il faut recon- pour satisfaire ses mor- peut plus y répondre , naître gu' il existe des bides passions . Aussi que le conflit cesse. C'est créatures dont l'intelli- doit-elle accepter de se donc à un surcroît de gence est à ce point per- «sa lir les mains », de violence que l'on doit, vertie qu'elles préfére- s'engager dans une bien souvent, un raient encore la ruine lutte violente contre retour à la paix. de l'humanité , plutôt l'injustice. Elle a, aux Condamner systématiquement la violence revient , paradoxalement, à en favoriser l'expansion. Il est des cas, nombreux malheureusement, où il n'existe pas d'autres solutions que de soigner le mal par le mal. - J »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles