Devoir de Philosophie

Le déroulement de l'histoire manifeste-t-il un progrès de l'humanité ?

Voir sur l'admin

Extrait du document

Ajoutons à cela l'espoir des hommes que l'avenir soit supérieur, en valeur, au présent. Une approche irrationnelle et émotionnelle du progrès doit être évitée au profit d'une analyse impartiale et objective, qui ne débouche pas nécessairement sur un constat de pessimisme. B - REALITE ET LIMITES DU PROGRES.L'Histoire comporte, en effet, des progrès : celui de l'efficacité scientifique et technique est connu de tous. Mais doit-on en inférer un progrès global de l'humanité ? Ce serait supposer que l'humanité est une et non multiforme, et que toutes les sociétés poursuivent le même but, s'inscrivent dans la même Histoire commune. Or l'examen des faits oblige à dire que l'humanité est, en réalité, une donnée éclatée et diversifiée. Les civilisations n'avancent pas dans le même sens, ni à la même vitesse. Ce qui est progrès pour l'une peut être régression ou barbarie pour l'autre. De plus, c'est au sein de la civilisation occidentale que le thème du progrès a fait l'objet d'une valorisation extrême.

« B - REALITE ET LIMITES DU PROGRES. L'Histoire comporte, en effet, des progrès : celui de l'efficacité scientifique et technique est connu de tous. Mais doit-on en inférer un progrès global de l'humanité ? Ce serait supposer que l'humanité est une et nonmultiforme, et que toutes les sociétés poursuivent le même but, s'inscrivent dans la même Histoire commune. Or l'examen des faits oblige à dire que l'humanité est, en réalité, une donnée éclatée et diversifiée. Les civilisations n'avancent pas dans le même sens, ni à la même vitesse. Ce qui est progrès pour l'une peut êtrerégression ou barbarie pour l'autre. De plus, c'est au sein de la civilisation occidentale que le thème du progrès a fait l'objet d'une valorisation extrême. Il se confond avec l'ambition technicienne d'une domination humaine sur l'ordre de la nature. Ainsi, le progrès ne touche pas toute l'humanité et tous les aspects de l'existence de l'Homme. Il y a des progrès dans l'Humanité mais non un progrès de l'Humanité. Nul n'oserait prétendre que l'homme en généralest meilleur, c'est-à-dire supérieur du point de vue de la morale, que dans le passé. Cependant, le regard de l'anthropologie nous a enseigné que son histoire se confond avec l'achèvement de saconstitution biologique et la complexification de ses compétences intellectuelles. III - LES REFERENCES UTILES. KANT, L'Histoire d'un point de vue cosmopolitique . HEGEL, La Raison dans l'Histoire . ROUSSEAU, Discours sur l'origine de l'inégalité . LEVI-STRAUSS, Race et Histoire . IV - LES FAUSSES PISTES. Il fallait procéder à une approche critique de la notion de progrès, ne pas prendre pour global un progrès sectoriel etpartiel. La notion d'humanité devait être abordée avec précision pour montrer son caractère abstrait et trompeur. »

Le document : "Le déroulement de l'histoire manifeste-t-il un progrès de l'humanité ?" compte 3884 mots. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous l’un de vos travaux scolaires grâce à notre système d’échange de ressources numériques ou achetez-le pour la somme symbolique d’un euro.

Echange
Loading...

Le paiement a été reçu avec succès, nous vous avons envoyé le document par email à .

Le paiement a été refusé, veuillez réessayer. Si l'erreur persiste, il se peut que le service de paiement soit indisponible pour le moment.

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Prévisualisation du document Le déroulement de l'histoire manifeste-t-il un progrès de l'humanité ?

Liens utiles