Devoir de Philosophie

Le plus grand mal du chômage est-il d'ordre matériel ?

Extrait du document

« On ne travaille pas seulement pour ne pas être au chômage C'est par le travail que l'homme se reconnaît et s'affirme. Le chômeur a perdu cette maîtrise de la vie qui permet d'exister. C'est un mal bien plus grand que la perte du gain. Même sans Le chômage est alors facteur ou l'instituteur problème matériel, ressenti comme une non seulement sur nos le chômage honte que l'on porte cartes de visite, mais est un drame dans le cerne des yeux, dans notre existence le tremblement des toute entière . Si le chô- Q n commence par mains, le regard tra- mage nous arrache venir reconnaître le pointage d'un air dé- gué. La réalité moder- notre rôle social, il ne du chômage et de peut arriver que nous taché , puis on est en- l'exclusion qu 'il en- ne nous reconnaissions traîné dans la spirale traîne doit nous ame- plus nous-mêmes, que descendante de la vi- site périodique (et de ner à repenser le sta- nous nous sentions tut du travail dans nos tout près de ne plus plus en plus inutile) au sociétés. exister. Dépossédé de bureau de l'emploi . son rôle, le chômeur Notre métier nous ac- C'est l'emploi cesse de jouer celui-ci compagne sans cesse qui nous donne dans l'es prit des autres. parce qu'il fait par- un rôle social Il arrive donc à douter tie de nous-mêmes. p ar notre travail, nous de sa propre réalité , car «Le travail est indispensable jouons un rôle dans il n 'y a pour l'homme à l'indlfldu pour maintenir la société, et ce rôle , nous qu 'une seule façon d'être et justifier son existe eau ne le distinguons pas sûr de vivre, c'est d'ê tre sein de la socié de nous-mêmes . Nous utile aux autres dans la sommes le boulanger , le société. Le chômeur souffre beaucoup plus du sentiment d'être devenu inutile que de la diminution de ses revenus, voire de leur perte. -Le plus grand mal du chômage, c'est l'exclusion qu'il implique. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles