Devoir de Philosophie

L'éducation augmente-t-elle les inégalités ?

Voir sur l'admin

Extrait du document

- Examen du cas de l'école: celle-ci, dès son origine, a eu pour mission de combler les inégalités. Aucun État ne saurait laisser l'éducation entièrement entre les mains des familles sous peine de voir se creuser un immense fossé au sein de la société. Pourtant l'école ne risque-t-elle pas elle-même de creuser d'importantes inégalités entre les familles ? Réussit-elle entièrement sa mission ? Plus de deux millions de personnes adultes seraient en France confrontées à des problèmes d'illettrisme : ce chiffre inquiétant donne la mesure des progrès à accomplir en matière de lutte contre les inégalités. II. Comment éviter que l'éducation augmente les inégalités ?- Ce que l'éducation des familles ne peut apporter, c'est à l'école de le faire. L'école doit être obligatoire et gratuite. Elle doit dispenser le même enseignement à tous les enfants quelles que soient leurs différences et leurs spécificités.

« resteront-ils pas toujours favorisés ? Certains auteurs comme le sociologue Pierre Bourdieu ont soutenu que l'école,bien loin de combler les inégalités sociales, jouait un rôle décisif dans leur maintien et leur reproduction.– C'est déjà ce que déplorait Rousseau dans son Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi leshommes, en soulignant à quel point les différences de richesse et de pouvoir produisent à long terme, non seulementdes différences dans la « valeur » que l'on reconnaît aux individus, mais, plus généralement, une véritable aliénationde l'être humain, qui se repère désormais par ses apparences ou son avoir, et non plus par son être authentique. «L'homme moderne, écrit-il, vit toujours hors de soi » ; il est en quelque sorte décentré, ne se retrouvantprécisément que dans ses fonctions sociales et dans le prestige qui leur est attaché, et condamné à méconnaître cequi le constitue vraiment.L'évolution ultérieure de la société, avec l'industrialisation, tout entière orientée vers la production de biens, puis lepassage à l'idéologie de la consommation, n'a fait qu'empirer le phénomène, s'il est vrai que consommer un maximumde choses favorise ce que le sociologue Pierre Bourdieu nomme la « distinction ». Entreprendre de « se distinguer »des autres hommes, c'est vouloir, par quelque moyen que ce soit, s'en séparer et leur imposer des indices de «supériorité », ne serait-ce que symbolique. Dans cette optique, la fonction que l'on remplit socialements'accompagne rapidement de signes perceptibles : le patron n'habite pas le même quartier que les ouvriers, ilpossède une voiture de grosse cylindrée, ses vêtements proviennent d'autres faiseurs que ceux de ses subalternes,etc. L'apparence est ainsi acquise grâce à la fonction, et elle la confirme en retour. Du coup, les hommes nepeuvent se sentir égaux, non seulement du point de vue économique, mais bien dans leur définition ou leurspossibilités, dans ce à quoi ils peuvent avoir accès, et donc dans ce qu'ils ressentent comme leur liberté.– Ne faut-il pas s'attacher à réformer l'école de façon à ce qu'elle joue plus complètement son rôle en matière deréduction des inégalités? En mettant à égalité des individus par définition inégaux, ne prend-on pas le risque dereproduire, voire d'accroître leurs inégalités? Ne convient-il pas de renforcer les processus de discrimination positivequi consistent à donner plus à ceux qui ont moins ? Conclusion Pour que l'éducation n'augmente pas inévitablement les inégalités, il faut que l'école joue pleinement son rôle enmatière de transmission des connaissances. « Les hommes naissent et demeurent libres et égaux endroits. » Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, 1789. « Tous sont égaux devant la loi et ont droit sans distinction à une égale protection de la loi. » Déclaration universelle des droits de l'homme, 1948. « La justice, c'est l'égalité. » Alain, Éléments de philosophie, 1941. « Chaque personne a un droit égal à un système pleinement adéquat de libertés et de droits de base égaux pourtous, compatible avec un même système pour tous. » John Rawls, Justice et Démocratie, 1990. « Vous répétez à l'enfant qu'il est menteur, paresseux, méchant; gardez qu'il ne prenne ces affirmations commeétablissant une sorte de contrat entre vous et lui, d'après lequel vous êtes autorisé à vous défier, à espionner, àpunir, mais d'après lequel aussi il est autorisé en quelque manière à vous tromper et à faire ce qui lui plaît. » Alain, Propos du 25 avril 1921. « On ne doit pas élever les enfants d'après l'état présent de l'espèce humaine, mais d'après un état meilleur,possible dans l'avenir, c'est-à-dire d'après l'idée de l'humanité et de son entière destination. » Kant, Propos de pédagogie, 1803. »

Le document : "L'éducation augmente-t-elle les inégalités ?" compte 1515 mots. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous l’un de vos travaux scolaires grâce à notre système d’échange de ressources numériques ou achetez-le pour la somme symbolique d’un euro.

Echange
Loading...

Le paiement a été reçu avec succès, nous vous avons envoyé le document par email à .

Le paiement a été refusé, veuillez réessayer. Si l'erreur persiste, il se peut que le service de paiement soit indisponible pour le moment.

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Prévisualisation du document L'éducation augmente-t-elle les inégalités ?

Liens utiles