Devoir de Philosophie

Les idées sont-elles des biens comme les autres ?

Extrait du document

Les idées apportent un profit matériel, scientifique ou moral à ceux qui les ont eues. On les échange comme on échange des biens. Les idées sont commes des biens échangeables.

« On n'échange pas des idées comme on échange des biens L'échange d'idées est un dialogue désintéressé dans lequel deux interlocuteurs cherchent à s'accorder sur la vérité. Il a pour but la connaissance ou le plaisir, non le profit matériel. La dialectiqui. est désintéressée our Platon, l'échan- ge d'idées, ou dia- lectique, est le proces- sus même par lequel la «Si Dieu faisait seulement deux lits, il en surgirait en revanche un troisième, dont les deux premiers, de leur côté, réaliseraient l'idée, et ce serait celui-là, mais non pas les deux autres, qui serait le lit essentiel.» Platon, La République raison progresse vers la connaissance. C'est pour- quoi ses traités prennent la forme de dialogues philosophiques: l'argu- mentation ne peut avan- cer sans contradiction. L'échange d'idées vise la vérité, sans quoi il ne serait qu'un vain bavar- dage. Il est désinté- ressé, n'ayant en vue aucun profit person- nel, mais seulement une vérité universelle. L'échange d'idées est gratuit O ù échange-t-on des idées? Dans les dé- bats, à l'école, dans les réunions scientifiques, dans la conversation de salon. L'échange d'idées est donc soit un instru- ment de connaissance, soit une manière d'in- teragir agréablement avec autrui. Il échappe tota- lement à la logique du marché puisque celui qui expose ses idées le fait gratuitement, et celui qui les écoute ne recher- che aucun profit maté- riel. Les idées ne sont pas des biens on recherche un bien en raison de sa va- leur d'usage (il satisfait un besoin matériel) ou de sa valeur d'échange (on peut l'utiliser pour acquérir un autre bien). La valeur des idées phi- losophiques ne se défi- nit ni en termes d'usage ni en termes d'échange ( mais en fonction de leur capacité à rendre intelligible le réel. Les idées ne sont pas des biens. Dans l'échange intellectuel, on ne cherche pas le profit matériel, mais seulement la connaissance pour elle-même. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles