Devoir de Philosophie

L'homme peut-il être un objet de science ?

Extrait du document

Faisant partie du monde sensible et empirique, l'homme est soumis aux lois de la nature et, étant déterminé par des contraintes extérieures, il peut être expliqué par la science. Mais, faisant aussi partie du monde intelligible (le monde des Idées, qui l'oppose au monde sensible), il échappe à l'investigation scientifique. Comme c'est

la liberté qui sert de principe aux actions humaines, le comportement obéit également à des motivations subjectives. Or, celles-ci ne sauraient être expliquées de la même manière que les lois naturelles. Il faut donc distinguer l'homme, «objet de science», de la personne humaine, «objet de philosophie».

« L'homme est l'objet de la philosophie L'homme n'est pas que phénomène, et sa dimension spirituelle appartient au domaine philosophique. Sa liberté et sa conscience le rendent .différent d'une chose. La science ne pourra jamais l'objectiver totalement. La science ne peut teur que la nature igno- La signification connaître 1 'essence re: la liberté . L'homme des actions du phénomène est un être doué de humaines dépasse humain conscience et de li- la science La science peut pro- berté, et on ne saurait L a raison des actions le soumettre au régi- gresser indéfiniment: me des phénomènes et des choix des elle ne pourra jamais naturels. Certes, ses hommes ne peut être ex- que connaître de mieux actes ne sont pas étran- pliquée par la science. en mieux les phéno- gers à toute loi, ce qui C 'est pourquoi Dilthey mènes naturels , sans ar- et Sartre, par exemple, river à cerner le nou- ul'homme est un animal ont opposé l'homme mène , cet essentiel qui métaphysique ... à la nature , en disant fait que l'homme est Arthur Schopenhauer que si la nature peut homme et qu ' il est libre . les rendraient contin- être expliquée , l' hom- L'essence de ce qui est gents et imprévisibles , me , lui , doit être corn- humain échappe à la mais ils ne peuvent pas pris . L'homme ne peut science. être interprétés dans le être appréhendé dans La connaissance cadre d'un déterminisme sa totalité par les mé- n'est pas science scientifique au sens strict. thodes scientifiques. de l'homme Les sciences humaines Ce qui sort des limites ne peuvent donc être de la science est du do- L es actes de l'homme maine de la philosophie , dépendent d'un fac-que des approximations. notamment. L'homme appartient aussi au monde des idées et du spirituel, que la science ne peut étudier. - La liberté, fondement des actes de l' homme , est du domaine de la philosophie. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles