Devoir de Philosophie

L'OEUVRE SCIENTIFIQUE DE DESCARTES

Extrait du document

scientifique

Et sans doute tout cela ne deviendra-t-il pleinement explicite que dans la métaphysique définitive. Nous verrons alors le mouvement de dépassement du fini vers l'infini prendre successivement la forme du doute, du je pense, et des preuves de l'existence de Dieu. Dès 1630, cependant, le réel semble aux yeux de Descartes divisé en deux domaines : celui de ce qui est compréhensible, de ce dont l'esprit peut faire le tour, de ce qui est objet de science ; celui du fondement de ce qui est compréhensible, à savoir celui de Dieu, dont la raison formelle est l'incompréhensibilité. Et, en 1632, cette séparation est précisée par une autre affirmation cartésienne, qui apparaît dans Le Monde, et sera reprise dans le Discours de la méthode : celle de la création continuée...

« DESCART ES sa vie, de 1629 à 1637. Vie studieuse, et pourtant agitée, si l'o n en juge par les déplacements incessants de Des­ cartes, dont 13aillet peut déclarer qu'il « ne chercha à se loger qu'avec la résolution de changer souvent de demeure ». De fait, dès 1629, nous le retrouvons à Ams­ terda m, puis, en 1630, à Leyde. Après un retour à Amsterdam, il s'ins talle à Deventer ( 163 2). En 1633 il est encore à Amsterdam, mais, en 1635, il se trouve à Utrecht. II revient à Leyde avant de s'établir, en 16 37, à Santport, Pt nous le verrons encore, par la suite, changer souvent de rési dence. Encore ne pouvons-nous suivre tous ses déplacements car, »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles