Devoir de Philosophie

Peut-on définir l'Etat idéal ?

Publié le 05/03/2004

Extrait du document

La théorie de l'État de Platon est la première utopie politique de l'histoire de la philosophie. La difficulté de définir a priori l’organisation de l'Etat idéal est illustrée par le fait qu'il en a donné deux descriptions différentes, une première fois dans La République, une deuxième fois dans Les Lois.

Le législateur doit suivre les indications du philosophe pour instaurer l'État idéal. L'État réglemente tous les aspects nécessaires de la vie des citoyens afin de garantir la vertu.

« On ne peut pas définir l'État idéal ·~Ma La description d'un État idéal relève de l'utopie. Toutes les tentatives d'appliquer des utopies politiques se sont soldées par des échecs. Personne, pas même le philosophe-roi, n'est habilité à dire comment les citoyens doivent vivre. Il ne peut y avoir d'État idéal D ans l'État, cha­ (( cun poursuit le bien de tous, parce que chacun sait que son bi~n «En général, l'iniquité, l'ex­ trême injustice, la dureté, la cruauté même, tels sont les principaux traits de la conduite des hommes les uns envers les autres ( ... ). C'est là-dessus, et non sur vos contes en l'air, que repose la nécessité de l'État.» Arthur Schopenhauer, Le Monde comme volonté et comme représentation propre est enveloppé dans celui-là. ( ... ) Seulement , ( ... ) quand il l'atteindrait , on verrait subsister encore une multitude innombrable de marne, inséparables de la vie», dit Schopenhauer. Il est illusoire de croire qu'il existe un État idéal pouvant engen­ ,:drer une vie harmo­ nieuse. Les utopies nient la liberté 1 maginer un •État idéal est un beau rêve ,cie philosophe. Mais tenter de l'ap pliquer dans la réalité est un rêv i:: de dictateµr . En voulant décider ce qûi est bon pour les citoyens, en croyant que l'on peut régler la réalité sociale comme une horloge, les utopies nient la liberté des individus. Le gouverneJD.ent est ·affaire pratique L e rôle de l'État ne peut être défini a priori , théoriquement, par une seule personne. Dans un régime démocratique, l'État est une organi­ sation empirique de la société qui tient compte des opinions des uns et des autres et des contraintes de la vie commune. Il appartient à chaque citoyen de décider quel État il veut et de faire des concessions afin de pouvoir vivre en société. Il n'existe pas d'État idéal. Vouloir à tout prix appliquer une utopie à la réalité aboutit à nier la liberté individuelle et à instaurer le totalitarisme. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles