Devoir de Philosophie

Peut-on s'accorder sur la beauté ?

Extrait du document

Présupposé : Beauté objective/ subjective. D'un coté approche rationaliste de la beauté, jusqu'à ordre mathématiques de la beauté, règles de symétrie. Approche empirique, et relative. La beauté subjective permet d'affirmer la liberté du sujet dans les jugements du goût. La première forme de beauté, répondant à des canons, contraint la liberté de jugement. Il y a donc une vérité esthétique. La seconde beauté elle annule la vérité esthétique au nom de la liberté du sentiment esthétique. Autre approche de vérité et liberté. Kant permet cette réconciliation. Introduction : Pour Madame de Cambremer Poussin est un raseur et Monet un génie, elle dit qu'il n'y a pas de beauté en soi, qu'elle n'existe pas, qu'il n'y a pas de vérité esthétique. On pourrait alors dire que le jugement esthétique n'est qu'une perspective particulière, une évaluation subjective. « Des gouts et des couleurs ont ne discute pas », pas d'échanges possibles, donc comment pourrait il y avoir un accord sans échange ? Comment peut-on s'accorder sur la beauté alors qu'on n'en discute pas. Le fait de s'accorder nécessite d'entendre en soi, d'accepter l'altérité.

Liens utiles