Devoir de Philosophie

Pourquoi l'homme peut-il se conduire de façon inhumaine?

Voir sur l'admin

Extrait du document

Cependant, il peut commettre des actes inhumains.   ·         L'homme peut se définir selon les genres, les espèces, telles qu'Aristote, mais aussi la biologie peuvent le définir. Si nous prenons une définition de cette sorte, il apparait clairement que l'homme est un humain. ·         Cependant, cette définition nous fait entrer dans un paradoxe, celui de l'inhumanité flagrante de certains actes commis par des êtres humains. ·         Si l'homme se définit par nature, selon un genre, une espèce, il nous faut comprendre que cette définition doit être dépassée par celle de l'humain, de l'humanité. En d'autres termes, il nous faut définir ce qu'est être humain face à ce qu'est l'homme. ·         Ce qui est humain est définit comme étant ce qui fait que l'homme rentre dans ce que l'on nomme l'humanité, autrement dit, l'humain considère non l'être mais les actes de cet être. ·         Il y a une valeur dans les actes que commet un homme qui permet de dire que ces actes sont inhumains ou non. La nature de l'homme, en tant qu'homme, n'a pas de valeur, ne peut faire l'objet d'un jugement. C'est un fait.

Le siècle qui vient de s’écouler nous a laissé une amertume certaine sur notre propre identité en tant qu’humains. Les homes ont été capables de faire preuves d’actes…inhumains. Mais Pourquoi ? Pourquoi l’homme peut-il se conduire de façon inhumaine ? L’homme, n’est-il pas humain ? N’est-il pas impossible de penser une inhumanité en ce qui est humain, par définition ? Mais, ce qui est inhumain, n’est pas dans la nature de l’homme, mais dans ses actes. Qu’est ce qui permet à l’homme de pouvoir ne plus être humain ?

« · Le problème que pose le jugement de valeur pour déterminer l'humanité ou non d'un homme porte sur la façon dont on porte ce jugement. · Par exemple, les actes d'hommes issus d'une culture différente de la notre peuvent êtres considérés inhumains, alors même que pour ces hommes, il n'y a pas de doute quand à la vertu deleurs actes. · Si l'excision, le cannibalisme peuvent être qualifiés d'inhumain, il ne faut pas en rechercher la cause dans une différence de culture. C'est dans le statut, purement moral que l'on peut trouver laréponse. · Mais cette question morale ne peut dire pourquoi l'homme peut commettre des actes inhumains. Elle peut simplement permettre de définir, universellement, ce qui va à l'encontre d'une améliorationde l'humanité, de tentative par le genre humain d'arriver à sa fin. · Ce qui nous permet de dire que nous pouvons commettre des actes qui ne sont pas humains, qui sont à l'opposé d'un plan, d'une croyance en l'homme, c'est parce qu'il est le seul à pouvoircommettre ces actes. « Par respect de soi-même l'homme ne peut que s'interdire d'explorer certaines des structuresconstitutives de son être » Jacques. Monod, Le hasard et la nécessité . · Jacques Monod, prix Nobel de médecine, nous pose ici une définition assez troublante de l'homme. Après tout, il constate que l'homme à en lui les germes mêmes de son inhumanité. Chacun peutcommettre des actes inhumains. Parce que l'inhumanité des actes appartient aussi à la définition del'homme. · Ce qui fait l'humain tiens dans son éducation, dans la distinction que l'homme apprend à faire concernant ses actes. · L'homme peut se conduire de façon inhumaine pour deux raisons : il a, en lui, des capacités à faire ce qui ne correspond pas à ce que l'on attend de lui en tant qu'humain ; mais en plus de cela il ala possibilité de s'y soustraire, de refuser de commettre de tels actes pour pouvoir se reconnaîtrecomme humain, se respecter en tant qu'homme. · Il peut se conduire de façon inhumaine parce qu'il a un libre arbitre, ou une éducation, ou une indécision, bref un grand nombre de fait concernant sa vie, qui font de l'homme le seul être capabled'inhumanité. Les génocides, les charniers, les atrocités sont autant de preuves de cette tristecapacité de l'homme à être inhumain. Conclusion. Nous avons pu voir que si l'homme pouvait se conduire de façon inhumaine, c'était parce que l'humanité n'est pasl'homme. Il y a l'homme qui est par nature, et l'humain qui est par choix, par conviction, parce qu'il représentecertaines valeurs. Mais dans le même temps, parce qu'elle se définit selon certaines règles et principes, incluse aussila possibilité pour l'homme d'être inhumain. »

Le document : "Pourquoi l'homme peut-il se conduire de façon inhumaine?" compte 1315 mots. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous l’un de vos travaux scolaires grâce à notre système d’échange de ressources numériques ou achetez-le pour la somme symbolique d’un euro.

Echange
Loading...

Le paiement a été reçu avec succès, nous vous avons envoyé le document par email à .

Le paiement a été refusé, veuillez réessayer. Si l'erreur persiste, il se peut que le service de paiement soit indisponible pour le moment.

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Prévisualisation du document Pourquoi l'homme peut-il se conduire de façon inhumaine?

Liens utiles