Devoir de Philosophie

Qu'est-ce qu'un homme seul ?

Voir sur l'admin

Extrait du document

Que représentent un sujet ou une personne retirés du monde des hommes ?
 Un homme seul est-il uniquement isolé ? N'est-il pas avec autrui, considéré alors comme absent? Être seul, est-ce une suppression d'autrui ou modalité du rapport aux autres ou à une réalité supérieure ? Et si être seul signifiait aussi une possibilité d'attention et une qualité inédite de signification humaine et de sens ?

Analyse du sujet


Un sujet à la fois classique, reposant sur des connaissances philosophiques, et, simultanément, faisant appel à la réflexion de l'élève, qui pourra s'interroger sur une notion fondamentale, celle de solitude.
Portez votre attention sur l'intitulé précis : on ne vous demande pas « Qu'est-ce que la solitude ? «, mais « Qu'est-ce qu'un homme seul ? «

« le problème du sujet. On saisit l'enjeu de la question, ce qu'elle nous fait gagner : une compréhension nouvelle de notre être-au-monde etde notre condition humaine. Plan progressif par approfondissement du terme « seul » : 1) Un homme seul et un homme isolé socialement (vision commune) 2) Un homme seul et un homme qui crée des valeurs morales (vision éthique) 3) Un homme seul et un homme qui affronte la souffrance et la mort ou la Transcendance dans la déréliction (visionmétaphysique voire religieuse) Demande d'échange de corrigé de bennani yasmine ( [email protected] ). Sujet déposé : qu'est ce qu'un homme seul? L'on aurait tendance à croire qu'un homme seul serait quelqu'un qui vivrait complètement isolé du monde. Cependantcette solitude se caractérise de deux manières : celle qui est voulue et celle qui est imposé par le destin. Lasolitude volontaire a pour origine les relations conflictuelles que nous pouvons avoir avec des personnes ou encoreque l'étouffement envers la société qui ne nous permet pas une vie heureuse par rapport aux contraintes qu'ellenous impose. Ainsi pour trouver ce bonheur tant recherché, ne faut-il pas mieux s'isoler, s'éloigner de toute sociétéhumaine ? Cependant la solitude à laquelle il s'accède vient toujours de ce que la société leur a apporté. La solitudeinvolontaire viendrait du fait qu'un homme sera depuis le début isolé. Mais cet isolement permet-il de dire que cettepersonne est encore humaine ? Peut-on imaginer un humain dont toute la vie se déroulerait à l'écart ne n'importelaquelle des sociétés ? Qu'est ce donc qu'un homme seul ? La plupart de nos possibilités proviennent de la société d'où nous sommes. Le langage est l'un des exemples les plusévidents ; notre conscience elle aussi est d'origine sociale. En effet, elle n'est pas innée. Dans Phénoménologie del'esprit, Hegel essaye de retracer l'histoire de la conscience qui pour lui ne peut se poser qu'en s'opposant c'est àdire que pour que la conscience s'affirme, nous avons besoin de la présence de l'autre. C'est Autrui qui nous permetl'essentiel de la constitution même de la conscience de soi. Ainsi, je n'existe que parce que Autrui a reconnu monexistence. Cette reconnaissance passera par le conflit. Chacun tentera de se faire connaître. L'un sera le maître,l'autre l'esclave. Le maître parce qu'il préférera plutôt mourir que de ne pas être reconnu. Le dernier sera l'esclavecar il aura pris peur et préfère garder sa vie sauve. C'est ainsi que l'on obtient l'exemple du rapport du maître et del'esclave : chacun aura pris par l'autre conscience de soi, l'esclave prend conscience de sa mortalité tandis que lemaître prend conscience de soi par la reconnaissance de l'esclave. Cependant au bout d'un moment, il peut y avoirune autre forme de rapport conflictuel entre l'un et l'autre. Le maître a besoin de son esclave pour contenter sespropres désirs, à un moment il ne peut plus exister sans son esclave donc il y a une forme de dépendance, il devientl'esclave de l'esclave. L'esclave de par son travail a pris conscience de lui et de l'attitude de son maître, il va alorsessayer de se libérer de son maître. Ceci se voit dans l'histoire à travers la libération des esclaves. Ainsi, au bout dece rapport, il y a une liberté qui s'affirme. Cependant, la personne qui s'exclut de la société, comme le solitaire ou encore l'ermite, tente de profiter plussereinement de la nature afin de réfléchir, de méditer sur le monde. Pourtant, la satisfaction qu'il tire de cettenature requière l'efficacité de sa conscience ce qui renvoie donc à la présence d'Autrui ou de ce qu'Autrui nous ainstauré. Ceci montre bien que nos compétences intellectuelles ne se développent qu'à travers un cadre de société,qui nous inculque nos premiers objets mentaux comme les mots et qui nous permet de déterminer nos réactionsémotives, affectives. Ainsi la société nous donne des modèles à partir duquel notre comportement se détermine.Que nous les acceptions ou que nous nous en éloignions, ces modèles sont considérés comme le fondement denotre manière d'être. L'homme est le seul animal qui a une conscience et qui peut exprimer ses pensées, il peut doncse penser lui-même. L'homme qui vit dans une société, vit dans une société qui lui dicte les normes auxquelles il doit s'y conformer.Ainsi, la société le contraint comme pour les autres hommes à avoir une personnalité propre, à être semblable, cequi est à l'encontre de sa nature qui fait qu'il est capable de se penser lui-même et de vivre dans la singularité. De »

Le document : "Qu'est-ce qu'un homme seul ?" compte 4059 mots. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous l’un de vos travaux scolaires grâce à notre système d’échange de ressources numériques ou achetez-le pour la somme symbolique d’un euro.

Echange
Loading...

Le paiement a été reçu avec succès, nous vous avons envoyé le document par email à .

Le paiement a été refusé, veuillez réessayer. Si l'erreur persiste, il se peut que le service de paiement soit indisponible pour le moment.

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Prévisualisation du document Qu'est-ce qu'un homme seul ?

Liens utiles